Announcement

Collapse
No announcement yet.

Pour la réduction des transferts pour soins Ã* l’étranger :

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Pour la réduction des transferts pour soins Ã* l’étranger :

    Jeudi 19 Avril 2007 -- Un éminent professeur sud-africain, M. Du Plessis, de l’université de Pretoria, spécialisé en cardiopathie congénitale, est depuis le début de cette semaine ?* Alger, plus précisément ?* la clinique de Bou Ismaïl (CMCI), pour des opérations sur place et une convention avec la Caisse nationale d’assurance sociale (CNAS). Cette visite de quatre jours entre dans le cadre d’un vaste programme de prise en charge des cardiopathies congénitales et de la réduction des transferts pour soins ?* l’étranger. «D’ores et déj?*, cette clinique qui se propose de se placer ?* la pointe de la technologie en matière de chirurgie cardiovasculaire, en direction notamment des ‘‘petits poids’’, devrait profiter de cette mission exceptionnelle en permettant au professeur et ?* son équipe accompagnatrice de réaliser des opérations sur place et conclure une convention avec la CNAS, dans laquelle il sera question de multiplier ce genre de visites afin que le transfert d’expérience et de technologie puisse se faire également vers notre pays», indique la direction générale de la CNAS dans un communiqué parvenu hier ?* notre rédaction.

    La clinique de Bou Ismaïl compte énormément sur la contribution du Pr Du Plessis pour se mettre aux normes mondiales. L’hôte de l’Algérie jouit d’une grande renommée internationale avec un imposant parcours professionnel. En effet, rappelle la CNAS, il est professeur de chirurgie cardiovasculaire, thoracique et de chirurgie réparatrice et reconstructive, membre du comité technique de la haute autorité de santé sud-africaine et directeur du département de chirurgie cardio-thoracique ?* l’université de Pretoria dont dépendent tous les services de chirurgie cardiovasculaire et thoracique d’Afrique du Sud. Le Pr Du Plessis a aussi dirigé l’équipe multidisciplinaire qui a permis la mise au point du processus de préservation du cœur d’un donneur pour une longue période en attendant sa greffe sur un malade. Il a également dirigé l’équipe multidisciplinaire qui a mis au point l’antiviral anti-sida «Virodene PO58».

Unconfigured Ad Widget

Collapse
Working...
X