Announcement

Collapse
No announcement yet.

South Korea - Algeria business ties

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • South Korea - Algeria business ties

    South Korea will set up a task force to look at ways of promoting and expanding economic cooperation with Algeria, the Ministry of Commerce, Industry and Energy said Friday.

    The task force will be made up of officials from various government ministries, including foreign affairs and construction, and will be chaired by vice industry minister Kim Jong-kap.

    The body will be tasked with mainly helping South Korean companies do business in Algeria and plan joint resources development ventures in the oil-rich country.

    The establishment of the task force follows the visit to the North African country by South Korean President Roh Moo-hyun last month. During the visit, the South Korean leader and Algerian President Abdelaziz Bouteflika agreed to raise bilateral relations to the level of a "strategic partnership."

    In addition to government agencies, the Korea International Trade Association and private organizations are expected to play a part in the task force.

    South Korea to set up task force for economic cooperation with Algeria

  • #2
    Roads: Algeria-South Korea sign co-operation agreement



    Algeria will profit from the experience and know-how of South Korea in the field of artistic structures and roads after the agreement signed yesterday by the two parties. The agreement was signed by the Public Minister of Work, Amar Ghoul, for the Algerian side and the Vice Minister of Transport and Construction, Kim Young Doch for the South Korean side.

    The official statement of the Ministry indicates that the agreement was signed during the visit of a South Korean delegation and the second meeting in the presence of the South Korean ambassador in Algeria, Mr. John Hai Ong. This visit follows the signing of a memorandum of co-operation on March 12 between the two ministers, based on the exchange of experience between the two countries in the field of construction, roads and artistic structures.

    It is expected that Seoul will present technical support, provide the experience and transmit knowledge and technology in several projects in addition to the possibility of rehabilitation and formation in one of the main sectors. A considerable budget was devoted to projects concerning roads, artistic structures and of bases, at their head the East West motorway to which a financial budget of 7 billion was devoted, its achievement was entrusted to Japanese and Chinese companies.

    These agreements come to be added to projects that the South Korean companies present in Algeria currently carry out in the sectors of communication and telecommunications and information technologies.

    >>>Source<<<

    Comment


    • #3
      South Korea, Algeria making progress on economic cooperation, business projects

      SEOUL, Nov. 13 (Yonhap) -- South Korea and Algeria are making progress to cement comprehensive economic ties and business deals that can benefit both countries, a South Korean government policymaker said Monday.

      Speaking to reporters following the arrival of a special economic delegation from the North African country, Lee Sung-hun, deputy minister for trade in the Commerce Ministry, said improvements in bilateral relations are a win-win arrangement.

      "Unlike other strategic partnerships, the level of cooperation between the two countries involves close sharing of information from the policymaking stage, all the way up to the implementation of actual projects," the official said. He said the Algerian government had forwarded a blueprint on how it wants to move forward with privatization of the public sector and overall economic development.

      "South Korean experts are looking through the details of the master plan and will send back their views and suggestions in three or four months," the official said.

      The decision to establish a strategic partnership was reached during the summit between South Korean President Roh Moo-hyun and Algerian President Abdelaziz Bouteflika in March. A task force of experts from over 30 government ministries and business organizations was launched in April.

      Lee said Algeria wants information on how South Korea formulated its economic policy planning in the past. South Korea has been lauded as a role model for economic development since it managed to become a major global economy in a relatively short period of time.

      Seoul has said there can be substantial benefits from having Algeria as a partner.

      "Close ties with Algeria can ensure a solid launching point for trade with other countries in the region, while the crude oil and gas reserves in the country make it doubly attractive," said the deputy minister. The country has an estimated oil reserve of 118 million barrels, making it the 14th largest crude producer in the world.

      He also said Algeria's stable economy can be attractive to investors.

      The country reported growth of more than 6 percent from 2003. Two-way trade has reached US$637 million in the first nine months of the year, compared to $413 million in the same period of 2005.

      The official also said about 41 business projects are currently being discussed in detail and a few are near conclusion.

      These include the building of a new ethane steam cracker complex, the buying of Algeria's state oil company by a South Korean company, the participation of a local consortium in the privatization of pipe manufacturing plants and the export of steel products by South Korean steelmaker POSCO to Algeria.

      He said the two countries have made progress on joint storage of crude oil, participation in new oil field development projects and increasing imports of LNG from the country. Cooperation in the defense industry sector, road and rail infrastructure and the building of a new city in Algeria have also increased in the last couple of months.

      The 47-member Algerian delegation led by Minister for Business Participations and Investment Promotion Abdelhamid Temmar will be in the country for five days from Monday through Friday and meet with key economic policymakers and businessmen. It will also visit such places as Busan, Gwangyang and Changwon to inspect industrial complexes.

      South Korea, Algeria making progress on economic cooperation, business projects: policymaker

      Comment


      • #4
        Key economic officials from Algeria are on a five-day visit to Korea on a mission to strengthen economic cooperation. Their trip here follows a summit between the presidents of the two countries in March, where the two sides agreed to establish a strategic partnership.

        Algeria is rigorously reforming its economy into a market-based one after more than three decades of socialist central planning. Its minister of business participation and investment promotion, Abdelhamid Temmar, says the North African country looks to Korea as a model of development. "What we're aiming is developing within our country an Algerian innovative and technological capacity. How can we really develop this capacity? That's very hard to find. This partnership with Korean companies and the coverage of the two presidents could lead for Algeria to have this capacity to build gradually."

        The presidents of Korea and Algeria in March agreed to form a strategic partnership, joining hands in almost all sectors of the economy, including policy planning. "We're sending 200 of our high cadres to be trained in this country. And the second thing is we just finished a strategy for industrial development. Obviously we gave it to our counterpart and colleagues so that they can put use on that strategy and give us their evaluation of that work,” Temmar said.

        Seoul and Algiers have formed a joint task force in charge of economic cooperation, and the 47-member Algerian delegation is here to meet with high-level economic policymakers and businessmen. During their stay, the Algerians will also tour some key industrial complexes related to shipbuilding and petrochemicals among others.

        The minister said the two sides now have a clear idea of which areas they can work on together, and that discussions are under way for five or six major business deals.

        Algeria seeking to follow Korea's development model

        Comment


        • #5
          Stratégie industrielle : L’Algérie s’inspire de l’expérience coréenne

          Dimanche 3 juin 2007 -- L’Algérie s’inspire de l’expérience coréenne pour redresser son secteur industriel, a indiqué hier le ministre des Participations et de la Promotion des investissements (MPPI), M. Hamid Temmar. «La Corée du Sud, qui possède un appareil industriel très performant, accepte d’accompagner l’Algérie dans l’élaboration de sa stratégie industrielle», a-t-il déclaré lors de la 3e rencontre de la Task Force algéro-coréenne tenue à Alger.

          Qualifiant le partenariat algéro-coréen de stratégique, M. Temmar a fait remarquer que ce pays, qui était importateur de technologie, est devenu l’un des leaders en la matière. «Nous comptons beaucoup sur l’expertise de la Corée d’autant que ce pays nous accorde une place prioritaire pour avoir une base industrielle en Afrique», a-t-il souligné.

          Abondant dans le même sens, le ministre coréen de l’Industrie, de l’Energie et du Commerce, M. Young-Ho Oh, a assuré que l’Algérie constitue la première priorité de son pays et que celui-ci s’engage à participer à son progrès pour l’aider à devenir une grande puissance économique en Afrique.

          «Nous considérons que l’Algérie est un grand portail qui nous permettra de conquérir les marchés européen et africain», a-t-il déclaré. Le ministre coréen a évoqué la nouvelle stratégie industrielle algérienne en annonçant que la coopération dans ce domaine a déjà commencé et devrait s’intensifier dans les jours à venir.

          «Nous avons transmis au MPPI le livre bleu qui comporte des analyses et des conseils sur la stratégie industrielle», a-t-il affirmé. Il a ajouté, par ailleurs, que son pays a invité des fonctionnaires algériens à visiter le site industriel de la Corée comme il s est engagé à la formation d’une quinzaine de cadres algériens dans ce domaine.

          M. Temmar a affirmé, à ce titre, que la Corée, qui se base sur l’intelligence économique, a déjà formé plus de 480 fonctionnaires algériens. Le leader de l’électronique LG compte ouvrir une usine en Algérie Le ministre des Participations a annoncé que les relations algéro-coréennes, qui sont déjà solides, vont se consolider davantage avec la mise en place par Sonatrach d’un réservoir pour approvisionner toute l’Asie.

          Les investissements, jugés en deçà des potentialités existantes, vont probablement croître, selon le ministre, qui a parlé d’une quarantaine de projets en cours de discussions. Il a affirmé, à ce titre, que tous les secteurs sont ouverts à l’investissement, notamment celui de l’automobile.

          Pour persuader ses partenaires, M. Temmar a souligné que l’Algérie représente un grand marché où les Japonais et les Coréens ont détrôné les Français. Il a invité le constructeur automobile Hyundai à investir dans ce créneau à travers la construction d’usines de montage et/ou de sous-traitance pour le marché local et même pour celui européen qui sera accessible avec la suppression des barrières douanières.

          M. Temmar a cité d’autres autres secteurs porteurs comme ceux de l’industrie du médicament, qui représente un marché de 1,2 milliard de dollars, des nouvelles technologies de l’information et de la communication et de l’électricité et de l’électronique.

          Pour ce dernier, le ministre a affirmé que l’entreprise coréenne LG a manifesté son intérêt en novembre dernier pour l’installation en Algérie d’une usine en partenariat avec l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE).

          De son côté, le directeur général de l’ANDI, M. Baghdadli, a présenté à la délégation sud-coréenne le dispositif de promotion des investissements en Algérie en affirmant qu’il y a 17 projets en 2007 avec un montant prévisionnel de 13,47 milliards de dollars.

          Il a indiqué, par ailleurs, que le montant des investissements cumulé à l’horizon 2009-2010 atteindra 200 milliards de dollars en précisant que 145 milliards proviendront de l’investissement public et 45 milliards du secteur privé.

          Pour sa part, le ministre coréen a proposé de développer la coopération entre les deux parties à travers la création d’une zone de libre-échange et l’intensification de la coopération bilatérale dans plusieurs secteurs, notamment la pêche, l’agriculture, la construction navale, la pétrochimie et les énergies renouvelables.

          La rencontre a été clôturée par la signature d’un mémorandum entre la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) et la chambre coréenne KITA. Il convient de noter que la Corée du Sud possède une expérience notable dans le développement économique.

          En quarante ans, ce pays est parvenu à faire passer son PIB de 200 dollars par habitant à 20 000 dollars. La coopération entre l’Algérie et le pays des technologies s’est renforcée ces dernières années par la signature d’une trentaine d’accords et de mémorandums d’entente dans les domaines des transports maritime et aérien, de la coopération financière, des TIC et de la formation professionnelle.

          Comment


          • #6
            Algeria - South Korea business ties

            Algiers, June 4, 2007 - South Korean Vice-Minister for Trade, Industry and Energy, Oh Young-Ho has hailed the growth in trade between his country and Algeria, which has doubled in one year. "Economic cooperation between Algeria and the Republic of Korea is recent, but the trade volume between both countries doubled in a year and the foreign direct investments (FDI) have been multiplied by seven," Mr Oh told reporters in the Algerian capital on Sunday.

            Mr Oh had held a meeting with Algerian President Abdelaziz Bouteflika. This strong trade growth, said Mr Oh, was due to the efforts of the respective nations' leaders.

            Africa has recently been actively strengthening its ties with several Asian nations, on platforms such as the Forum on China Africa Co-operation (FOCAC), which was hosted in the capital Beijing, in November 2006. China actively supports African infrastructure, social, economic, and human resource development. South Africa has also hosted heads of state and top officials from India, Singapore and China amongst others, in recent months. President Thabo Mbeki has also paid a state visit to Vietnam in May to reinforce bilateral ties with that nation.

            Comment


            • #7
              Lundi 18 juin 2007 -- L’Algérie est aussi une destination pour importer. C’est pour la première fois qu’une délégation d’une vingtaine d’hommes d’affaires sud-coréens, membres de l’Association des importateurs, la KOIMA, arrive dimanche prochain à Alger pour une journée de travail en vue de rencontrer les milieux d’affaires algériens, tous secteurs confondus.

              Contactée hier, l’Algex, Agence nationale de promotion du commerce extérieur, qui s’affaire actuellement à la préparation des rencontres bilatérales et multilatérales entre les deux délégations, algérienne et sud-coréenne, estime que c’est là une opportunité pour les opérateurs algériens d’établir des relations d’affaires pour la promotion du produit algérien à l’exportation, ce qui vient conforter les efforts soutenus de cette Agence pour booster les exportations hors hydrocarbures, objet de sa création.

              Côté algérien, une centaine d’opérateurs seront partie prenante de la rencontre, dont des membres du FCE, Forum des chefs d’entreprises, les différentes SGP (Sociétés de gestion des participations) dans les secteurs des matériaux de construction, de la chimie, de la pharmacie et du matériel médical, de l’électronique et de l’électrotechnique. La CACI, Chambre algérienne de commerce et d’industrie, sera également de la partie, en même temps que le World Trade Center Algeria, mais aussi l’Anexal (Association nationale des exportateurs algériens) seront également de la partie.

              La séance de la matinée de la journée du 24 juin sera une plénière, à laquelle prendront part une centaine d’opérateurs algériens pour rencontrer leurs homologues sud-coréens, alors que l’après-midi sera consacrée à des rencontres entre les membres de la délégation sud-coréenne et des responsables algériens, dont ceux du ministère du Commerce.

              Selon notre source à Algex, la Corée du Sud peut, en tant que pays industriel, représenter pour l’Algérie «un marché très intéressant pour les produits algériens disponibles à l’exportation et qui offre de larges possibilités de partenariat commercial et industriel», faisant remarquer que les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et la Corée du Sud connaissent ces derniers temps un dynamisme sans précédent.

              Faut-il rappeler que cette visite intervient justement au lendemain de la tenue de la troisième session du Comité de suivi de la coopération entre les deux pays, la Task Force. Une rencontre sanctionnée par un programme de coopération, de développement des investissements et des opportunités d’échanges commerciaux, mais aussi des mises en relation régulières sectorielles dans les deux capitales.

              Rappelons aussi que le groupe LG Electronics a carrément choisi de s’installer en Algérie depuis janvier 2007, et est sur le projet d’une joint-venture avec l’ENIE, Entreprise nationale des industries électroniques. Un projet parmi d’autres autour desquels des négociations sont en cours.

              A noter que la visite de cette délégation d’opérateurs sud-coréens à Alger est une étape d’un périple ciblant plusieurs pays que sont respectivement Israël, la Tunisie et la Grande-Bretagne.

              Comment


              • #8
                Mardi 26 Juin 2007 -- Dans le cadre de la promotion des relations bilatérales entre la République de Corée et l’Algérie, notamment dans le domaine économique et commercial, et en collaboration avec la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), ainsi que l’Agence nationale pour la promotion du commerce extérieur (Algex), l’ambassade de la République de Corée annonce la visite d’une importante délégation coréenne représentant l’association des importateurs de Corée (Koima), c’est du moins ce qu’a indiqué, hier, un communiqué de l’ambassade de Corée à Alger. “M. Wan-Hee Kim, président de l’association des importateurs de Corée (Koima) et chef de la délégation, est accompagné de plusieurs de ses proches collaborateurs ainsi que de représentants de dix importantes entreprises coréennes”, précise le communiqué.

                Durant leur séjour en Algérie, qui s’étend du 24 au 26 juin 2007, des rencontres d’affaires sont programmées à l’hôtel Sheraton entre les membres de la délégation et les représentants de la CACI, Algex ainsi que des opérateurs économiques algériens afin de permettre à la délégation coréenne de mieux connaître le marché algérien et d’identifier des partenaires dans les différents domaines d’activités qu’ils représentent.

                Il est à noter que la Koima, qui fut créée en 1970, regroupe présentement quelque 10 000 entreprises membres qui représentent à l’étranger 60 000 fournisseurs potentiels. La mission de la Koima est de faciliter la commercialisation des produits étrangers en Corée de même que les produits coréens à travers le monde, elle a pour rôle de tisser des liens avec les opérateurs économiques de façon à leur permettre d’élargir leurs activités et leur part de marché. Les membres de la Koima sont regroupés dans 39 comités industriels selon la nature de leurs produits et de leurs spécificités commerciales afin de faciliter les transactions de manière globale.

                Comment


                • #9
                  Mardi 26 juin 2007 -- L’organisation de cette rencontre d’affaires, à l’initiative de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX), figurait parmi les recommandations adoptées au terme de la 3e session du comité de suivi de la coopération bilatérale algéro-coréenne (Task Force), tenue au début de juin à Alger.

                  Elle avait porté, pour rappel, sur le développement des investissements, des opportunités d’affaires et des échanges commerciaux entre les deux pays. Le directeur général de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), M. Mohamed Chami, a souligné, à l’ouverture des travaux, le caractère inédit de cette rencontre car «l’Algérie accueille pour la première fois une délégation d’importateurs hors hydrocarbures».

                  Il a invité les industriels algériens à saisir cette opportunité pour tenter de placer leurs produits sur le marché sud-coréen. Abondant dans le même sens, l’ambassadeur sud-coréen en Algérie, M. Jug Hai-Ung, a qualifié la rencontre d’opportunité «spéciale et rare que les Algériens devraient mettre à profit pour augmenter le volume des exportations hors hydrocarbures».

                  S’agissant des produits algériens qui suscitent le plus d’intérêt chez les importateurs sud-coréens, le président de la KOIMA, M. Wan Hee Kim, a cité, particulièrement, certaines matières premières et des produits semi-finis dans le domaine agricole.

                  Les travaux de cette rencontre se sont poursuivis par des réunions de mise en relation d’affaires entre hommes d’affaires algériens et sud-coréens relevant de nombreuses branches économiques, notamment les matériaux de construction, la chimie, la pharmacie, le matériel médical, électronique et électrotechnique.

                  Il convient de rappeler que les exportations algériennes vers la Corée du Sud ont atteint 600 millions de dollars en 2006. Les produits pétroliers représentent près de 97 % de ce montant. En revanche, l’Algérie a importé de ce pays pour 400 millions de dollars de produits, notamment des biens d’équipements industriels.

                  Les deux pays sont liés par plusieurs accords, notamment un accord sur la protection réciproque des investissements, et un autre de non double imposition.

                  Comment


                  • #10
                    Mardi 30 Octobre 2007 -- Le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, M. Hamid Temmar, conduira aujourd’hui la délégation algérienne aux travaux de la 4e session conjointe de la Task Force et la 3e session de la commission mixte de coopération en Corée du Sud, a annoncé hier le ministère dans un communiqué.

                    La délégation algérienne, qui participera à ces deux rencontres, s'étalant sur six jours, regroupera des cadres de différents ministères aux côtés d'opérateurs économiques, ajoute la même source.

                    M. Temmar s'entretiendra lors de son séjour avec des membres du gouvernement coréen ainsi que des responsables de groupes industriels intéressés par la privatisation des entreprises publiques et l'investissement en Algérie. Une délégation d'hommes d'affaires sud-coréens avait déjà effectué au mois de juin dernier une visite de trois jours en Algérie au lendemain de la tenue, début juin à Alger, de la troisième session du comité de suivi de la coopération entre l'Algérie et la Corée du Sud.

                    Le comité avait axé ses objectifs sur le développement des investissements, des opportunités d'affaires et des échanges commerciaux entre les deux pays.

                    L'Algérie et la Corée du Sud avaient convenu au cours de la précédente Task Force, du principe de tenir des rencontres sectorielles dans les deux capitales en vue d'établir une tradition de consultations régulières entre les deux pays sur les différents projets de coopération à concrétiser.

                    Comment


                    • #11
                      SEOUL, October 31, 2007 (Yonhap) -- South Korea and Algeria seek to expand economic cooperation in the areas of petrochemical plant construction and military hardware, the Seoul government said Wednesday.

                      The Ministry of Commerce, Industry and Energy said such cooperation could strengthen the countries' two-way trade that reached US$1 billion in the first nine months of this year, up from $500 million during the whole of 2005.

                      Comment


                      • #12
                        SEOUL, November 1, 2007 (Yonhap) -- South Korea and Algeria agreed in principle to waive entry visas for businesspeople visiting from each other's country, the Seoul government said on Thursday.

                        The decision, reached at the third joint economic cooperation committee meeting held in downtown Seoul, will be a stopgap measure until a formal multiple visa agreement is reached, the Ministry of Foreign Affairs and Trade said.

                        Comment


                        • #13
                          SEOUL, November 2, 2007 (Yonhap) -- President Roh Moo-hyun Friday stressed closer cooperation with Algeria in commercial and industrial fields, his spokesman said Friday.

                          "Roh received Minister Temmar Friday afternoon and highly evaluated the rapid progress being made in various bilateral economic cooperation projects," Cheon Ho-seon said during a briefing on Roh's meeting with visiting Algerian minister for Participation and Investment Promotion, Abdelhamid Temmar, at the presidential office Cheong Wa Dae.

                          "Roh said he is interested in creating an order of cooperation and integration in Northeast Asia and asked for support from Algeria. The president also promised to consider widening cooperation with Algeria in culture, tourism and personnel exchanges," said Cheon.

                          In response, Temmar said his country highly evaluates the outcome of the latest inter-Korean summit talks, noting bilateral cooperation projects are brisk in electronics, steel, defense, petrochemicals and construction sectors, said Cheon.

                          Comment


                          • #14
                            Dimanche 4 Novembre 2007 -- Le consortium coréen conduit par Daewoo Engineering et Construction, Hanwha Engineering et Construction et Korea Exchange Bank devrait réaliser une nouvelle ville à Bouinan, dans la wilaya de Blida. Un projet de zone d’affaires de 4 milliards de dollars qui s’étendra sur une superficie de 23 millions de mètres carrés et dont la livraison est attendue pour 2011.

                            L’Algérie et la Corée du Sud ont accepté le principe de lever de part et d’autre l’obligation de visas d’entrée sur leur sol pour les hommes d’affaires des deux pays, a indiqué avant-hier le ministre coréen des Affaires étrangères et du Commerce.

                            Cette décision a été prise à l’occasion de la visite effectuée depuis la semaine dernière dans ce pays par le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements, M. Hamid Temmar, et qui doit s’achever aujourd’hui. Selon le représentant du gouvernement coréen cité par la presse locale, cette mesure arrêtée lors de la tenue de la troisième session de la commission mixte de coopération bilatérale, sera transitoire jusqu’à ce qu’un accord plus global sur les visas multiples soit conclu.

                            La décision permettra, également, selon le représentant du gouvernement coréen, de renforcer les relations de coopération entre les deux pays qui ont convenu de construire «un partenariat stratégique» à l’issue du sommet de leurs deux chefs d’Etat tenu l’année dernière.

                            Des officiels de l’ensemble des ministères coréens en charge de l’économie présents à la réunion ont par ailleurs indiqué que l’Algérie a également accepté d’octroyer l’autorisation de construire une nouvelle ville à Bouinan (30 km au sud d’Alger, dans la wilaya de Blida) à un consortium coréen conduit par Daewoo Engineering et construction, Hanwha Engineering et construction et Korea Exchange Bank.

                            Le projet de 4 milliards de dollars porte sur la construction d’une ville ultra-moderne sur une superficie de 23 millions de mètre carrés, avec ses zones d’affaires, de commerce et de résidence. Il devrait être achevé en 2011. M. Temmar était arrivé mardi dernier à Séoul à la tête d’une délégation interministérielle et d’hommes d’affaires pour prendre part à la 4e session conjointe de la Task Force de coopération bilatérale, ainsi qu’à la 3e session de la commission mixte.

                            Lors de ces deux réunions, les deux pays sont tombés d’accord sur la nécessité d’élargir leur coopération dans les domaines du transport, de l’agriculture, des technologies de l’information et de l’industrie de la défense. M. Temmar a, par ailleurs, été reçu avant-hier par le président sud-coréen, Roh Moo Hyu, qui a plaidé pour une intensification de la coopération bilatérale dans le domaine commercial et industriel après avoir évalué avec son hôte le progrès rapide que connaissent les divers projets économiques bilatéraux.

                            M. Roh a fait savoir qu’il était intéressé par la création d’un «ordre de coopération et d’intégration au nord-est asiatique» et qu’il sollicitait le «support de l’Algérie». Il a aussi promis de considérer l’élargissement de la coopération aux domaines de la culture et du tourisme notamment.

                            Pour rappel, la 3e session de la Task Force algéro-sud coréenne s’était déroulée en juin dernier à Alger avec comme objectif principal la concrétisation des projets communs négociés lors des précédentes sessions, notamment dans le secteur industriel.

                            Les deux parties avaient notamment envisagé de créer des joint-ventures pour l’exportation vers l’Europe et d’organiser des rencontres sectorielles dans les deux pays en vue d’asseoir une tradition de consultations régulières sur les projets de coopération commun.

                            Environ, une cinquantaine de projets impliquant des opérateurs privés et publics sont en discussion entre l’Algérie et la Corée du Sud.

                            Comment

                            Unconfigured Ad Widget

                            Collapse
                            Working...
                            X