Announcement

Collapse
No announcement yet.

UAE - Algeria business ties

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • UAE - Algeria business ties


    Abdulrahman Al-Mutaiwee, DCCI Director General and Algerian trade delegation headed by Hammoud Bin Hamdeen, Director General of Investment and Foreign Relations at the Algerian Ministry of Privatization and Investment.

    Enhancing the bilateral relations between the UAE and Algeria, Abdulrahman Al-Mutaiwee, DCCI Director General, received yesterday an Algerian trade delegation headed by Hammoud Bin Hamdeen, Director General of Investment and Foreign Relations at the Algerian Ministry of Privatization and Investment.

    Also attending in the meeting were Hamid Chebira, Ambassador of Algeria to the UAE, Sultan Lootah, DCCI Director of Business Promotion Department, Atiq Naseeb, DCCI Director of Business Development Department, a number of Algerian officials and businessmen, and a number of the DCCI registered members' representatives interested in the investment in Algeria.......

    More.....

  • #2
    Algeria, May 3, (BNA) UAE delegation headed by the Minister of Economy, Shaikha Lubana bint Khalid Al Qassimi, left Algeria heading to Morocco, following a two day visit as part of joint UAE Algerian committee meetings.

    The delegation signed an agreement related to the stocks, products and youth and sports along with agreements between the chamber of commerce and industry in both countries. In addition to that both sides also signed media agreements between UAE News Agency and Algeria's News Agency.

    UAE-Algeria sign cooperation agreements

    Comment


    • #3
      UAE - Algeria business ties

      June 12 (KUNA) -- Participants in an economic cooperation meeting between Algeria and the United Arab Emirates (UAE) on Tuesday discussed ways of cooperating at investment.

      The discussion items included trade, media, tourism, higher education, scientific research, vocational training, environment, labor, youth, transport, public sector reform, customs, water resources and restructuring water and electricity networks.

      The fifth meeting of the joint Algerian-UAE Committee had kicked off Tuesday in Abu Dhabi under the chairmanship of UAE Minister of Economy Sheikha Lubna Al-Qassimi and Algerian Finance Minister Karim Joudi with representatives of the private and public sectors from both countries present.

      "There will be closer cooperation in the next few years," the UAE minister said. She added that the two sides were working on laying down the framework for a larger cooperation and possibly, in future, "an economic partnership and expanding bilateral trade." The UAE minister lauded the steps taken by Algeria in the past few years in developing its economy and its five-year plan, ending in 2009 and worth USD 90 billion.

      The Algerian minister expressed hope that the meeting would pave the way for a positive outcome reflecting the wishes of the two states.

      Comment


      • #4

        Abu Dhabi, June 13, 2007: The UAE and Algeria are seeking to develop their trade and investment relations by eliminating obstacles to growth, top officials said yesterday.

        At the fifth session of the UAE-Algerian Joint Committee, Shaikha Lubna Al Qasimi, UAE Minister of Economy, emphasised that the bulk of the bilateral trade remains in the field of re-exports, and that additional efforts are needed to increase the flow of goods between the two countries.

        "The bilateral trade balance stood at Dh1.5 billion in 2006, of which more than 95 per cent remains in the re-exports field. We are looking forward to a substantial increase in the flow of goods, hence I request the sub-committees to follow-up the issue thoroughly," Shaikha Lubna told the committee members.

        With Emaar Properties investing more than $20 billion in construction projects in Algeria, the country has become more than a trading partner for the UAE.

        "In 2006, the value of UAE investments in Algeria totalled Dh40 billion, in housing, tourism, energy, healthcare, aluminium, and others," said Dr Mohammad Khalfan Bin Kharbash, Minister of State for Financial and Industrial Affairs, during the signing ceremony of a customs co-operation agreement, with Karim Judi, the Algerian minister of finance.

        The agreement aims at enhancing mutual support in the field of procedures, and will take effect after one month from the date of signature.

        Review

        The finance ministers also reviewed the methods of supporting the flow of investments especially in the food industries, agriculture, real estate, and banking.

        "The trade balance grew from Dh73 million in 1993 to more than Dh1.5 billion last year, while the agreements, such as double taxation avoidance are helping to improve the relationships," Dr Kharbash added.

        The World Bank ranked Algeria as third-highest recipient of foreign direct investments (FDI) in the Arab World, following the UAE and Egypt.

        Comment


        • #5
          La 5e session de la commission mixte algéro-émiratie se tient * Abu Dhabi :

          Mercredi 13 juin 2007 -- M. Karim Djoudi, ministre des Finances algérien, est depuis hier * Abu Dhabi, accompagné d’une importante délégation composée de représentants de différents départements ministériels. Il doit présider conjointement avec son homologue, la ministre de l’Economie des Emirats arabes unis, cheikha Loubna bent Khaled El Kacimi la 5ème session de la commission mixte algéro-émiratie qui a débuté hier.

          Durant cette session, les parties auront, deux jours durant, * évaluer «l’état d’exécution des recommandations consignées dans le procès-verbal de la 4e session qui s’est tenue * Alger en mai 2006», et tracer un programme d’action commun pour l’année prochaine. Ce programme aura pour objectif de «développer la coopération bilatérale, d’encourager les investissements, le partenariat et le travail en commun, notamment dans les secteurs des douanes, du tourisme, des ressources en eau et de l’énergie», comme l’a indiqué M. Djoudi lundi * Abu Dhabi. Plusieurs accords seront signés en vue du parachèvement de l’encadrement des relations bilatérales, soulignant par l* même l’importance de cette réunion qui se penchera sur l’évaluation de la coopération bilatérale et l’état d’exécution des recommandations de la 4ème session tenue en mai 2006 * Alger.

          Cette dernière, en plus du renforcement de la coopération et des échanges commerciaux -estimés * 765 millions de dollars en 2005, * l’avantage des Emirats-, avait été consacrée * l’actualisation de certains accords conclus entre les deux pays. Elle s’était soldée par la signature de cinq accords de coopération économique, culturelle et dans les domaines de la communication et des sports, rappelle-t-on.

          Les deux parties ont ainsi signé un mémorandum d’entente entre la Commission de surveillance des opérations boursières (COSOB) algérienne et l’Autorité de régulation boursière émiratie, ainsi qu’un mémorandum d’entente entre les Chambres de commerce et d’industrie des deux pays.

          Les autres décisions englobaient un accord de coopération entre l’agence Algérie presse service (APS) et son homologue émiratie, WAM, un accord sur le secteur de la communication, un programme de coopération culturelle et un autre en matière de jeunesse et de sports.

          Les deux pays sont liés par deux conventions * caractère économique : protection réciproque des investissements et non double imposition.

          Les Emiratis ont exprimé l’intention d’investir jusqu’* 10 milliards de dollars en Algérie, dans divers secteurs : la privatisation des entreprises publiques, le secteur bancaire et financier, les télécommunications... Ils ont montré un intérêt particulier au Cyberparc de Sidi Abdellah, * la construction d’hôtels et de centres d’affaires. Dans l’industrie figurent un projet en pétrochimie, les matériaux de construction et l’agroalimentaire. La coopération algéro-émiratie sera également renforcée par la réalisation d’une usine de médicaments. Les deux pays travaillent sur des projets de coopération dans la gestion portuaire et du transport aérien.

          Comment


          • #6
            Dubai, June 14, 2007: The UAE yesterday signed a series of agreements with Algeria at the end of the fifth session of the UAE-Algerian joint committee, a government statement said.

            UAE Minister of Economy Shaikha Lubna Al Qasimi, who signed the agreements on behalf of the UAE, hailed the success of the fifth session of the joint committee meetings that would reinforce the bilateral ties.

            "As we are coming to the end of the fifth session of joint committee, I would look at the success we have been working which, of course, will sustain the economical, technical and trading aspects between out brotherly countries," said Shaikha Lubna.

            Areas covered

            Six agreements were signed between UAE and Algeria within this session to cover the fields of tourism, higher education and scientific research, labour and technical relationships, diplomatic institutions, sea water treatment and customs co-operation.

            On his part, the Algerian minister of finance, Karim Djoudi, who represented his country, praised the outcome of these agreements as opening the gate for further mutually beneficial and positive relations that may pave the way for promising horizons to achieve sufficient integrity and co-operation between the two countries.

            The treaties stated that the UAE and Algeria would exchange experience and studies concerning the labour sector to benefit from the related fields.

            The two sides agreed on forming a committee to develop tourism and to organise combined fairs for tourism advertisements.

            The higher education sector received major interest in the agreements.

            Direct co-operation between UAE and Algerian universities including exchange of expertise and training were agreed upon in the agreements that were signed.

            Comment


            • #7
              Jeudi 14 juin 2007 -- Les investissements des Emirats arabes unis en Algérie ont atteint 10,8 milliards de dollars en 2006. Ce chiffre appréciable a été annoncé mardi par le ministre émirien d’Etat des Affaires financières et de l’Industrie, M. Mohmed Khelfane Ben Kherbasse, * l’occasion de la 5e session mixte algéro-émirienne qui s’est achevée hier * Abou Dhabi.

              Le ministre émirien qui s’est réuni avec son homologue, M. Karim Djoudi, a assuré que les deux pays sont liés par des relations particulières qui sont appelées * se renforcer, notamment avec la signature d’importants accords bilatéraux dans plusieurs domaines.

              Il a cité notamment l’accord de protection et d’encouragement des investissements, conclu entre les deux pays en 2001, qui a permis de développer le partenariat et d’accélérer le rythme des échanges commerciaux bilatéraux. «Ces derniers ont bondi de 19,7 millions de dollars en 1999 * 405 millions en 2006», a-t-il souligné.

              S’agissant des investissements, le ministre a affirmé que ces derniers concernent plusieurs secteurs, notamment l’aluminium, l’énergie, le ciment, l’agriculture, les banques, la santé, la réalisation de centres commerciaux, les ports, ainsi que des projets de réalisation de stations électriques et d’unités de dessalement d’eau de mer.

              Ce même responsable a souligné que la convention entre l’Algérie et l’Etat des Emirats arabes unis, en vue d’éviter la double imposition et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu et sur le capital, signée en avril 2001 * Alger, a permis d’instaurer un climat propice * l’investissement et au flux des capitaux.

              M. Karim Djoudi a assuré pour sa part que l’Algérie est classée parmi les principaux pays arabes attractifs en matière d’IDE. Se référant au dernier rapport de la Banque mondiale, le ministre des Finances a affirmé que notre pays se classe le troisième * l’échelle du monde arabe, après les Emirats arabes unis et l’Egypte.

              Il a ajouté qu’il y a plus d’opportunités pour les investisseurs émiriens en prenant part au programme de privatisation qui concerne plus de 1 200 entreprises publiques. Toujours dans le domaine de l’investissement, la ministre de l’Economie, Mme Loubna Bent Khaled El Kacimi, a rappelé que la société émirienne Emaar va investir plus de 20 milliards de dollars dans la réalisation de cinq projets immobiliers en Algérie.

              La 5e session mixte algéro-émiratienne a été sanctionnée par la signature d’un accord de coopération douanière, renouvelable d’ici cinq ans, et qui entrera en vigueur un mois après sa signature. Cet accord permettra aux deux parties d’échanger leurs expériences techniques et administratives et d’organiser des cycles de formation dans le domaine de la douane.

              Comment


              • #8
                ABU DHABI, June 15, 2007 — General Shaikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Crown Prince of Abu Dhabi and Deputy Supreme Commander of the UAE Armed Forces, received here on Wednesday night Karim Djoudi, Algerian Minister of Finance.

                Shaikh Mohammed asked the Algerian minister to convey greetings of the President, His Highness Shaikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan to President Abdelaziz Bouteflika. He also underlined the need to strengthen bilateral cooperation.

                Praising the outcome of the UAE-Algeria Joint Ministerial Committee meeting which concluded here on Wednesday, he said the committee renewed commitment by both sides to bolster economic ties.

                The UAE side was headed by Shaikha Lubna Al Qasimi, Minister of Economy, while the Algerian side was led by her counterpart Karim Djoudi.

                The Algerian minister stressed the need to enhance bilateral cooperation, saying the two countries have the potential and political will to work together and forge a long-term economic partnership.

                He also lauded the amazing progress made by the UAE in various fields.

                Comment


                • #9
                  Une délégation d’hommes d’affaires d’Abu Dhabi en Algérie


                  Une délégation d’hommes d’affaires de la principauté de Abu Dhabi va arriver mardi en Algérie, afin de prendre part * un forum d’affaires regroupant des chefs d’entreprises algériennes. Ce forum durera trois jours, durant lesquels les membres de la délégation vont s’entretenir avec des responsables et des hommes d’affaires algériens autour de la possibilité de signer des accords de partenariats et s’enquérir des opportunités d’investissements en Algérie.

                  Le forum qui débutera mercredi au siège de la chambre algérienne du Commerce et de l’Industrie va permettre * la délégation Emiratie, présidée par le président de la chambre de Commerce et d’Industrie Emiratie, de s’enquérir des opportunités d’investissements en Algérie dans les domaines du tourisme, la construction, les travaux publics, l’industrie et les services bancaires.

                  Comment


                  • #10
                    ALGIERS, June 22, 2007 — Algerian President Abdelaziz Bouteflika sent his greetings to the President, His Highness Shaikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, and to General Shaikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Abu Dhabi Crown Prince and Deputy Supreme Commander of the UAE Armed Forces, wishing them and the Emarati people more progress and development.

                    This was stated when Bouteflika received the trade delegation of the UAE Federation of Chambers of Commerce and Industry here on Wednesdy night. The delegation was headed by Salah Salim Al Shamsi who conveyed the best wishes of Shaikh Khalifa and Shaikh Mohammed bin Zayed to the Algerian President.

                    The delegation met the Algerian Minister of Industry and Investment and the Minister of Commerce. They also had meetings with Algerian businessmen and officials of different ministries.

                    Comment


                    • #11
                      Samedi 23 juin 2007 -- Ce sont des milliers d’hectares de terre cultivable situés notamment * l’intérieur du pays et dans la steppe qui sont laissés en friche faute de gros moyens financiers, l’Etat * lui seul ne pouvant s’y investir. Des terres qui, après avoir été mises en valeur, pourraient donner de hauts rendements et une production de bonne qualité, avancent des agronomes bien au fait de la question. Une donne que voudraient exploiter des hommes d’affaires des Emirats arabes unis. Ils ont réitéré leur intéressement * venir investir dans le marché agricole algérien lors de leur rencontre jeudi dernier avec le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Saïd Barkat, qui a reçu la délégation au siège de son département ministériel, indique le ministère dans un communiqué repris par l’APS.

                      Dans son entretien avec la délégation conduite par le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Abou Dhabi, M. Salem Ben Oumeir El Shamissi, le responsable algérien a évoqué les opportunités d’investissement direct ou dans le cadre du partenariat qu’offre le marché algérien, particulièrement l’agriculture, ainsi que les dispositifs d’incitation mis en place. M. Barkat, après avoir rappelé les résultats positifs réalisés grâce au Plan national de développement agricole et rural (PNDAR), a mis en évidence, outre les nombreuses opportunités d’investissements existant dans son secteur, «l’importance du marché national et sa proximité des marchés européen et africain, demandeurs en produits [agricoles] algériens.»

                      Cette même source a indiqué que les deux parties se focalisent sur les volets relatifs * la mise en valeur dans le Grand Sud, * la production et sa prise en charge, la valorisation et l’exportation des produits agricoles tels que les primeurs, les dattes et les produits du terroir. Les autres créneaux abordés sont ceux relatifs * la production lainière et sa valorisation, l’oléiculture, les cultures oléagineuses, les plantes condimentaires et florales et aussi le conditionnement * la transformation. Il est aussi souligné dans le communiqué que le ministre et ses hôtes ont procédé * un large échange de vues sur le climat des affaires et l’investissement en Algérie, aux Emirats arabes et dans le Monde arabe ainsi que sur les échanges dans la région.

                      Toujours dans ce même contexte, Barkat a par ailleurs insisté sur la nécessité de promouvoir le rapprochement entre les opérateurs économiques algériens et leurs pairs émiratis opérant dans les domaines de l’agriculture, de l’agro-industrie et de l’agroalimentaire, en vue d’instaurer et de mener des «partenariats durables». A la fin de cet entretien, les hommes d’affaires émiratis ont exprimé leur vif intérêt pour les importants gisements d’investissement existant en Algérie et ont fait part au ministre de «leur volonté d’engager rapidement des projets dans les différents créneaux évoqués lors de leur rencontre avec le ministre algérien», est–il souligné en fin de communiqué.

                      Comment


                      • #12
                        Dimanche 24 juin 2007 -- Afin d’assurer un meilleur suivi des projets d’investissement émiratis, un groupe s’installera prochainement en Algérie. C’est la décision prise hier par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Noureddine Moussa, et le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Abou Dhabi, M. Salah Salem Ben Omair Al Shamssi, qui ont convenu qu’«un groupe émirati de suivi des projets immobiliers algériens confiés * des opérateurs de ce pays s’installera en Algérie, dans les prochains jours», a indiqué l’APS.

                        En effet, c’est au terme des entretiens entre le ministre et le représentant émirati que cette tâche a été confiée au groupe émirati «Alqudra», qui s’installera prochainement en Algérie. Celui-ci sera appelé «* entamer rapidement la maturation de projets et d’entreprendre les études des investissements envisagés». Lors de cette rencontre * laquelle ont assisté le wali d’Alger et l’ambassadeur des Emirats arabes, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme n’a pas omis d’exposer les opportunités qu’offre l’Algérie en matière d’investissements notamment dans les domaines de la promotion immobilière et du tourisme.

                        Dans cette optique, il a été proposé * la délégation émiratie des assiettes de terrain situées dans le centre urbain devant recevoir des projets immobiliers et hôteliers. Des zones d’expansion touristiques (ZET) susceptibles de recevoir de grands projets touristiques lui ont été également proposées, et une visite sur site est même programmée, ajoute la même source. Il est * rappeler que le projet le plus symbolique de cette coopération concerne le réaménagement de la ville d’Alger, auquel le groupe émirati EMAAR est associé sur cinq fronts : développement de la baie d’Alger, réalisation de la Cité de la santé d’Alger, restructuration de la gare Agha, réalisation de la cité technologique de Sidi Abdellah et du complexe touristique Colonel Abbes.

                        Comment


                        • #13
                          ALGIERS, July 17 (KUNA) -- The President of United Arab Emirates Sheikh Khalifa Bin Zayed Al-Nuhayan and Algerian counterpart President Abdelaziz Bouteflika held official talks Tuesday on bilateral ties and continuous support to joint cooperation in all fields.

                          The two leaders also affirmed their stance on joint investment cooperation, particularly in industries, real estate, communication, tourism, and oil sectors, an official statement said.

                          Both leaders stressed importance on energizing the joint ministerial committee role, especially open up new prospects for development cooperation on all levels.

                          According to Algeria's News Agency, Sheikh Khalifa expressed his satisfaction regarding relations of cooperation between Algeria and UAE.

                          Comment


                          • #14
                            July 19, 2007 -- The United Arab Emirates will invest over 33 billion dollars in Algeria in the next 5 years in several sectors of activity.

                            A case in point is the Emirati real estate group “EMAAR” which has already secured the green light from the Algerian authorities to invest 28 billion dollars in the country.

                            In July 2006, the “EMAAR” chairman, Mohamed Ben Ali Al Abbar, presented the Algerian authorities with the scale models of several urban restructuring projects for Algiers, whose central part has practically witnessed no alteration since the country’s independence in 1962.

                            Furthermore, 2 major Emirati enterprises namely “Mubadala Development Company” and Dubai Aluminium (DUBAL) are intent on investing a financial package estimated at 5 billion dollars for the creation of an aluminium production plant in Algeria.

                            The Algerian-Emirati ties of cooperation were further consolidated and upgraded on the occasion of the state visit paid earlier this week to Algeria by his Highness, the the UAE president at the invitation of President Abdellaziz Bouteflika.

                            Comment


                            • #15
                              Jeudi 26 Juillet 2007 -- Un important groupe des Émirats arabes unis, Middle East Development LLC en l’occurrence, est actuellement en négociation avec les hautes autorités du pays sur un important projet qui consiste en la réalisation de la plus grande ville d’Algérie, d’une superficie de 600 km2, nous dit-on. Ce groupe, connu pour ses ouvrages d’art et l’importance de ses investissements de par le monde, compte ainsi mettre tous les moyens pour livrer cette nouvelle ville dans les meilleurs délais. Selon notre source, la même société négocie également avec les autorités de Djibouti pour réaliser une grande ville d’un coût de 70 milliards de dollars ainsi qu’un pont qui devra relier Djibouti au Yémen pour un coût de 20 milliards de dollars.

                              Comment

                              Working...
                              X