Announcement

Collapse
No announcement yet.

Turkey - Algeria business ties

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #16

    Lundi 14 Juillet 2008. -- L'Union des Chambres de commerce et des Bourses de Turquie (TOBB) et la Mission des relations économiques extérieures (DEIK) organisent conjointement le Forum d'affaires Turquie- Afrique * Istanbul (Turquie) du 18 au 20 août 2008 en marge de la tenue du Sommet de coopération Turquie -Afrique organisé par le gouvernement turc. Ce forum a pour objectif de développer les opportunités d'affaires et de renforcer la coopération entre la Turquie et l'Afrique et regroupera * cette occasion les chefs d'entreprise et les hommes d'affaires africains relevant des différents secteurs économiques avec leurs homologues turcs. Le programme du forum prévoit la tenue d'une séance plénière suivie de plusieurs ateliers thématiques et des rencontres de mise en relation d'affaires.

    Comment


    • #17

      Jeudi 21 Août 2008 -- Le sommet Turquie-Afrique, auquel a pris part Abdelaziz Belkhadem, représentant personnel du président de la République, et qui s’est tenu durant deux jours * Istanbul, a été une occasion pour les dirigeants des pays africains d’affirmer encore une fois la nécessité d’établir des liens économiques d’égal * égal entre les deux parties. Ce sommet, consacré exclusivement aux questions économiques, a drainé un nombre important de responsables africains en vue de jeter des passerelles avec la Turquie. Pas moins de 50 pays étaient présents * la rencontre. Il était question de développement des échanges entre les deux parties et celui de certains secteurs, comme l’agriculture, l’eau et les infrastructures. Les pays africains, dont les richesses naturelles sont le seul atout, veulent approfondir les liens et la coopération, notamment * travers les investissements directs étrangers. Sur ce point, la présence turque en Afrique reste * améliorer avec un taux global d’échanges qui a atteint 13 milliards de dollars contre seulement 9 milliards en 2005. Un chiffre appelé * connaître une augmentation d’ici * 2010. Du côté turc, les questions économiques restent un point nodal pour ce pays. Le cas Algérie reste également un exemple, puisque les échanges entre les deux pays ne cessent de s’accroître d’année en année. Pas moins de 150 entreprises turques activent en Algérie. Les échanges entre les deux pays sont évalués * 2,5 milliards de dollars. Les investissements turcs sont également sur la bonne voie selon les responsables turcs. Leur présence est constatée dans plusieurs domaines, notamment le bâtiment, les industries légères ainsi que le textile. Signalons que le président turque Abdullah Gül a exprimé, lors de cette entrevue avec M. Belkhadem, son souhait de se rendre prochainement en Algérie en réponse * l’invitation de Bouteflika.

      Comment


      • #18

        Mardi 30 Septembre 2008 -- L'organisation de la Ligue arabe prendra part * la réunion ministérielle arabo-turque, prévue le 11 octobre * Istanbul, en vue du lancement du forum de coopération arabo-turc. Cette rencontre réunira le ministre turc des Affaires étrangères avec ses homologues de la troïka arabe qui regroupe l'Arabie Saoudite, l'Algérie et Djibouti sous la présidence de la Syrie en tant que présidente en exercice du sommet arabe avec la participation du SG de la Ligue arabe, Amr Moussa.

        Comment


        • #19

          Samedi 25 Octobre 2008 -- Des représentants de compagnies Turques ainsi que l’Ambassadeur de Turquie * Alger, M. Ahmed Nicati Bigali, ont affirmé, hier, leur prédisposition * investir en Algérie et * ne pas se imiter * l’approche commerciale entre les deux pays. Lors de l’inauguration d’une foire flottante, qui s’est tenue en présence du Ministre du Commerce, M. El Hachemi Djaâboub, et le ministre de l’Habitat, M. Noureddine Moussa, l’Ambassadeur de la Turquie en Algérie, a affirmé la nécessité de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays et donner des opportunités aux opérateurs des deux pays pour se rencontrer. Les deux ministres algériens ont, d’autre part, considéré que les compagnies Turques ont de l’expérience dans plusieurs domaines et que l’Algérie tirera profit.

          Lors de la Foire en question plusieurs entreprises Turques ont présenté leurs produits, en majorité des compagnies spécialisées dans les infrastructures, la construction et équipements industriels. Le ministre du Commerce, M. El Hachemi Djaâboub, a appelé les investisseurs Turques * investir en Algérie et * saisir les opportunités qui leurs sont offertes. Les représentants de plusieurs compagnies Turques, notamment celles spécialisées dans le secteur de la construction, ont exprimé leur volonté d’investir en Algérie et transférer leurs savoirs et technologies vers elle. Il est * noter que l’Algérie, actuellement, représente l’un des plus importants partenaires de la Turquie dans le Continent Africain.

          Comment


          • #20

            Lundi 3 Novembre 2008 -- La foire flottante Blu Expo a jeté l’ancre au Port d’Alger. Récemment, deux navires, l’“Ankara” et le “Samsun” ont abrité une exposition de produits turcs, sur une surface de 5 000 mètres carrés. C’est la plus grande manifestation de ce genre, ont indiqué les organisateurs. Le bulletin de presse, distribué * l’occasion, indique que les plus grandes entreprises turques du secteur de la construction et des équipements (machines) y ont participé. De façon précise, 300 dirigeants de 107 entreprises turques via la foire comptent rencontrer d’importants hommes d’affaires algériens. Le bateau “Ankara” a accueilli les représentants du secteur de la construction, le “Samsun” ceux du secteur des équipements (machines). Dans le premier, on y a exposé notamment du marbre, des constructions en préfabriqué, des escaliers et échelles de construction, profilés en aluminium, portes et fenêtres en PVC. Dans le second navire, on y a exhibé des machines pour le fraisage, la production de pavé, le traitement d’olive et d’huile d’olive, de production et de recyclage de plastique, de test pour les matériaux de construction, de traitement de papier.

            Le concept de la foire flottante Blu Expo 2008 consiste * réunir les hommes d’affaires turcs avec les visiteurs professionnels dans les pays de l’Afrique du Nord du 14 au 24 octobre. Elle a jeté l’ancre au port d’Alexandrie en Égypte les 14 et 15 octobre, au port de Tripoli les 18 et 19 octobre 2008, au port de la Goulette les 20 et 21 octobre. “L’un des objectifs les plus importants de Blu Expo est de faire connaître aux exposants le pays visité et de préparer le terrain pour des investissements communs avec les hommes d’affaires du pays concerné”, lit-on dans le bulletin de presse. Résultat de la manifestation : “70% des exposants ont noué des contacts avec des opérateurs algériens”, nous indique l’attaché commercial * l’ambassade de Turquie * Alger. De façon générale, les échanges économiques sont en progression. Le commerce extérieur bilatéral a atteint 3,3 milliards de dollars en 2007. L’Algérie a exporté vers la Turquie pour une valeur de 2,3 milliards de dollars. Les importations de produits turcs se sont élevées * 1 milliard de dollars l’an dernier. “Les investissements turcs en Algérie sont en hausse : leur stock se chiffre * 304 millions de dollars de 2000 * 2007 dont 130 millions de dollars uniquement l’année dernière”, a indiqué la même source. Les secteurs ciblés sont l’agroalimentaire, les matériaux de construction, les travaux publics, la métallurgie et les services.

            Comment


            • #21
              Safia Berkouk :


              Lundi 10 Novembre 2008 -- L’Algérie n’est pas pressée d’établir une zone de libre-échange avec la Turquie qui en a formulé le souhait il y a environ un an, a déclaré l’ambassadeur turc * Alger, M. Ahmet Bigali, rencontré hier * la Safex * l’occasion de l’inauguration de Prodtech 2008, le Salon turc de machines et de technologies de production. «Cela fait un an * peu près que nous avons transmis aux autorités algériennes notre souhait d’établir une zone commune de libre-échange. Toutefois, le gouvernement algérien trouve que le temps n’est pas encore venu pour établir un tel accord. Nous respectons cette position», a-t-il déclaré.

              Le diplomate turc a estimé que «l’absence d’un accord de libre-échange entrave un peu le développement économique souhaité entre les deux pays». Pour preuve, selon lui, les échanges économiques entre les deux pays atteignent 3,5 milliards de dollars dont plus de 2,5 milliards d’exportations algériennes, alors que les investissements turcs en Algérie restent extrêmement faibles avec 305 millions de dollars entre 2000 et 2007.

              Avec une balance commerciale largement en sa faveur grâce essentiellement * des exportations de GNL de l’ordre de 1,5 milliard * 2 milliards de dollars, l’Algérie ne juge pas utile de signer un accord de libre-échange avec la Turquie, d’autant qu’en dehors des hydrocarbures le pays n’est pas compétitif sur d’autres secteurs. En dépit de l’absence d’une réponse algérienne, la Turquie ne désespère pas cependant d’aboutir * un accord de libre-échange tôt ou tard. «Nous avons des contacts avec les autorités algériennes depuis un certain temps pour commencer les discussions», a dit M. Bigali, en précisant cependant qu’aucune échéance ne peut être avancée.

              En attendant la signature d’un tel accord, la Turquie continue * revendiquer un meilleur traitement pour ses entreprises qui exportent en Algérie et qui sont, selon M. Bigali, «victimes d’injustice» parce qu’elles doivent payer des taxes douanières sur leurs marchandises * leur entrée sur le marché algérien trois fois supérieures * celles que payent les entreprises européennes. Loin d’être découragées, les entreprises turques multiplient leur va-et-vient sur le marché algérien * travers différents Salons spécialisés qu’elles organisent. Prodtech en réunit une quarantaine, jusqu’* mercredi prochain, venues étudier les possibilités de s’installer en Algérie ou simplement y faire des affaires.

              A l’inauguration du Salon, l’ambassadeur turc a incité les entreprises de son pays * saisir l’occasion «pour accroître les relations commerciales en Algérie et avoir des contacts fructueux» avec des partenaires algériens. Toutefois, pour certains exposants que nous avons rencontrés sur place, leur objectif premier et de trouver un marché pour leurs produits. «La bureaucratie et les blocages * tous les niveaux constituent d’importantes entraves pour les investisseurs», a ainsi déclaré M. Rebbache, représentant de la société Akaygam, spécialisée dans les machines pour chocolaterie et biscuiterie. «A l’heure actuelle, il est plus facile d’exporter vers l’Algérie que d’y investir», a-t-il ajouté.

              Comment


              • #22

                Lundi 17 Novembre 2008 -- Le marché algérien devient de plus en plus attractif. Preuve en est, le nombre important d’opérateurs étrangers présents au 6e Salon international des travaux publics qui se tient depuis samedi * la Safex d’Alger. Désormais, c’est la course effrénée des entreprises qui veulent s’offrir les meilleurs projets. A l’instar de nombreuses entreprises étrangères présentes * ce salon, Özgün Group, entreprise turque, ne veut pas laisser filer l’aubaine pour tenter de convaincre la partie algérienne, en vue de se renforcer sur notre marché offrant plus d’opportunités. Voil* qui fait dire au directeur d’administration d’Özgün Group, M. H. Erdinç Palaz, que son entreprise se focalise de plus en plus sur le marché. «Stratégiquement, nous sommes plus présents en Algérie», a déclaré, en effet, M. Palaz, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, hier, * la Safex, indiquant que l’entreprise est actuellement présente en Turquie, en Libye et en Algérie. Créé en Turquie en 1993, Özgün group compte aujourd’hui 4 sociétés qui proposent leurs services dans les secteurs de la construction, des travaux publics, de l’assurance et de l’énergie.

                Le responsable turc a affirmé, * ce titre, qu’Özgün Group, installé en Algérie depuis 2004, a déj* amorcé plusieurs chantiers, * travers sa filiale Ozgun Insaat, pour la réalisation, notamment de 3 tunnels * Tizi Ouzou, en plus des ouvrages d’art et des excavations. Dans le même ordre d’idées, M. Palaz a déclaré que son entreprise vient de «gagner» 4 nouveaux marchés, dont les travaux, dit-il, seront lancés incessamment. Il s’agit de l’aménagement de la RN 43 sur 11,5 km (Béjaïa), du dédoublement de la voie ferrée avec rectification du tracé entre les gares d’El-Affroun et El-Khemis (55km), de la conception et de la réalisation d’une ligne * double voie électrique entre Thenia et Bordj Bou Arréridj (175 km), et enfin, de l’exécution des travaux de modernisation de la ligne Thenia-Tizi Ouzou (50 km) et son électrification jusqu’* Oued Aïssi (14 km). Ces grands projets seront cependant réalisés en collaboration avec les Chinois, les Espagnols, les Portugais et les Algériens, avec un montant global de 2 milliards d’euros. La quote-part d’Özgün group est de 800 millions d’euros, selon le même responsable. Ainsi, le groupe turc accapare 25% de parts de ce marché. Un investissement qui, selon le directeur d’Özgün Group, devrait générer «plus de 1 000 emplois».

                Comment


                • #23

                  November 20, 2008 -- Turkish State Minister Said Yazicioglu received Algerian Parliament's Foreign Relations Commission President Reguieg Bentabet in Ankara on Wednesday.

                  Yazicioglu thanked Algeria for its support to Turkey's being elected non-permanent member to UN Security Council.

                  Yazicioglu said that the cooperation between parliaments was important, adding that visits of parliamentary representatives would contribute to development of cooperation in other areas too.

                  He said that the trade volume between the two countries was low, adding that it was important to sign free trade agreement as soon as possible.

                  Bentabet said that they aimed to develop trade volume between Turkey and Algeria as well as to make cooperation in energy, economy and industry areas.

                  Also, Turkey's Parliament Speaker Koksal Toptan received Bentabet and the accompanying delegation.

                  Toptan said he was pleased to host the Algerian delegation noting that relations between the two countries were on a perfect level.

                  On his part, Bentabet said their goal was to give a start to parliamentary cooperation between Turkey and Algeria.

                  Comment


                  • #24

                    January 10, 2009 -- Turkey's Parliament Speaker Koksal Toptan will go to Algeria Saturday on an official visit [following an invitation] from his Algerian counterpart Abdulaziz Ziari.

                    Toptan will meet Ziari on Sunday and Chairman of Nation's Council Abdulkadir Bensallah and PM Ahmed Ouyahia on Monday.

                    Toptan, who will also be received by President Abdelaziz Bouteflika, will make the opening speech at the Turkish-Algerian Business Council on Tuesday.

                    Later Toptan and Ziari will proceed to Istanbul to attend a meeting of the Organisation of the Islamic Conference in Istanbul.

                    Comment


                    • #25

                      January 13, 2009 -- The Speaker of Turkish Parliament, Koksal Toptan, attended a ceremony Monday in which a Turkish fishing ship built by the Turkish-Maritime in Algeria was handed over to its owners.

                      Speaking at the ceremony, Toptan said that Turkish-Algerian relations are a role model for other countries.

                      We must develop bilateral relations by mutual cooperation and investments, Toptan said.

                      The ship building sector is the one that promises most cooperation between Turkey and Algeria, Toptan noted.

                      Comment


                      • #26

                        ALGIERS, January 13, 2009 -- Parliament Speaker Köksal Toptan yesterday met with his Algerian counterpart, Abdul Qader Ben Saleh, in Algiers. Noting that President Abdullah Gül would pay a visit to Algeria in May, Toptan said bilateral relations were very good, with joint projects that would contribute to both countries. Toptan also said he was pleased to see that Turkish businesspeople had made significant investments in Algeria.

                        Comment


                        • #27

                          Mercredi 8 Avril 2009 -- Les travaux de la modernisation de la RN43 entre Souk El-Thenine et la limite de la wilaya de Jijel ont démarré en présence du wali Ali Bedreci et du DTP. Confié * un groupement algéro-turc, ce projet concerne la modernisation de la route sur 12 kilomètres, y compris le creusement de trois tunnels d’une longueur assez conséquente. Longtemps en souffrance, le lancement de ce méga-projet traduit la nouvelle dynamique de développement perceptible * travers la capitale des Hammadites qui prépare activement la prochaine saison estivale.

                          Comment


                          • #28

                            Samedi 20 Juin 2009 -- Contre vents et marées, l’opération de la vente aux enchères de l’entreprise algéro-turque de fer (ATF), spécialisée dans l’exportation des produits ferreux et non ferreux, a eu lieu mercredi dernier, a-t-on appris auprès d’un des prétendants. En parallèle, un mandat d’arrêt international a été lancé contre son propriétaire * la triple nationalité israélo-franco-palestinien, Messalha Saïd, qui est actuellement en fuite * l’étranger après avoir fui le fisc, laissant derrière lui une ardoise de plus d’une centaine de milliards. La tentative d’un groupuscule de travailleurs réfractaires * l’opération d’empêcher le déroulement de la « transaction » a échoué après l’intervention de la police antiémeute qui a quadrillé le lieu tôt le matin. Ils ont été arrêtés et libérés après avoir été auditionnés. Lors de la vente, le commissaire-priseur a scindé l’usine d’ATF en 11 lots répartis entre autres en engins, camions et ferraille. Des lots qui ont permis de récupérer une modique somme de 2 milliards de centimes au grand dam des travailleurs qui sont depuis plusieurs mois au chômage après que leur usine ait été scellée sur décision de justice. Mardi dernier, 400 travailleurs ont assiégé le siège du cinéma privé de la commune El Hadjar qui devait abriter l’opération pour empêcher la vente. En colère, ils ont crié * qui veut les entendre que la vente de leur usine ne s’effectuera pas sans prévoir leur dédommagement. La promesse des cadres de la direction des impôts faite aux protestataires * l’effet de préserver leurs droits demeure, jusqu’* preuve du contraire, non tenue. D’autant que les 2 milliards de centimes engrangés * l’issue de la vente ne représentent rien * côté des droits salariaux des travailleurs.

                            Comment


                            • #29

                              ALGIERS, June 26, 2009 -- The Turkish ambassador in Algiers has called for a free trade agreement between Turkey and Algeria, saying that such an agreement would significantly improve commercial relations between the two countries. "Turkey and Algeria have become two strategic partners as we have signed a number of agreements, and we can improve our relations especially in trade and end an unfair competition with European Union countries if we sign a free trade agreement," Ahmet Necati Bigali told the Anadolu Agency on Friday. Bigali also said political relations between Turkey and Algeria were at an excellent level, adding that the friendship and brotherhood had roots deep in history.

                              Comment


                              • #30
                                Nassima Oulebsir :


                                Vendredi 10 Juillet 2009 -- Les prix de différentes variétés de fer de construction en Algérie devraient rester stables et ne subiront pas les effets de la Bourse internationale, du moins pour les cinq années * venir. Plus de crise et plus jamais de spéculation, cela sera réalisé grâce * la convention qui sera signée par l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA) avec trois fournisseurs turcs. Les négociations sont en cours actuellement, a affirmé hier * El Watan vendredi, le président de l’AGEA, Khaloufi Mouloud, qui explique que cette nouvelle démarche « régularisera définitivement le marché de fer et d’autres équipement de réalisation ». « Nous sommes en négociations avec trois fournisseurs turcs de fer sur les prix et les crédits fournisseurs », a-t-il déclaré. Les deux parties se fixeront sur des prix stables et invariables quelles que soient les données du marché international, ajoute notre interlocuteur. La convention bilatérale rentrera en vigueur * partir de la prochaine rentrée sociale et aidera les entreprises réalisatrices * « travailler tranquillement ». De plus, toujours selon le même responsable, il est question d’opter pour une nouvelle formule envers les entreprises de détails qui bénéficieront de prix compétitifs, promet-il.

                                Les négociations, qui s’achèveront au plus tard * la fin du mois de Ramadhan, pourraient ne pas s’arrêter * ce stade pour englober, selon Khaloufi Mouloud, les autres matériaux de construction. « Nous essayons de convaincre les entrepreneurs versés dans les matériaux de construction afin de nous emboîter le pas », explique-t-il. Rappelons que suite * la crise mondiale, les prix du fer ont enregistré une hausse considérable, avant de connaître une baisse * partir du mois de février 2009. Leurs prix ont de nouveau augmenté suite * l’importante demande locale et * la production interne limitée. La semaine passée, les prix ont atteint la barre de 100 DA le quintal. La facture globale de l’importation des différentes variétés de fer et d’acier a atteint 505,83 millions de dollars entre le mois de janvier et la fin du mois de mars 2009, contre 316,83 millions de dollars pendant la même période de 2008, enregistrant ainsi une augmentation estimée * 59,50%. Actuellement, 70% de la demande locale proviennent de l’importation alors que la production locale répond * 35% de cette demande.

                                Comment

                                Unconfigured Ad Widget

                                Collapse
                                Working...
                                X