Announcement

Collapse
No announcement yet.

Turkey - Algeria business ties

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #31

    Jeudi 3 Septembre 2009 -- Le président de la Chambre du commerce et d’industrie, Brahim Bendjaber, a indiqué que des sociétés turques et arabes avaient demandé des informations sur les mesures contenues dans la loi des finances complémentaire 2009, ajoutant que des groupes européens ont aussi demandé des informations sur les principaux indices, afin de lancer des projets, en Algérie. Bendjaber a déclaré, * El Khabar que «les entreprises turques ont commencé * assimiler les nouvelles mesures, toute en essayant de s’y accoutumer». Ces entreprises ont déj* déposé des demandes pour, apparemment, lancer des projets d’investissements dans l’industrie agro-alimentaire, les matériaux de construction et les sociétés de réalisation, selon Bendjaber. Il est a noté que 165 compagnies turques sont déj* installées en Algérie ; ou 9% des compagnies étrangères. 40 d’entres elles, sont spécialisés dans le secteur de la construction. Le président de la CCI a souligné que le marché algérien a su maintenir un taux élevé des profits sur le capital investi, malgré tous les changements qu’a connus le système juridique et législatif. Il a ajouté qu’aucune société étrangère n’a subi des pertes considérables dans ces investissements, et ceux, depuis la création de l’Agence national pour la promotion des investissements.

    Comment


    • #32

      Mercredi 14 Octobre 2009 -- Une délégation de 200 hommes d'affaires turcs se rendra le 21 octobre prochain en Algérie. Une rencontre entre les opérateurs des deux pays est prévue * cet effet par l’Association générale des entrepreneurs algériens (Agea) le même jour * l'hôtel Sheraton d'Alger. Les entreprises turques sont intéressées par la dynamisation de partenariats avec des sociétés algériennes. Elles tenteront, selon le président de l’Agea, M. Mouloud Kheloufi, d’établir des contacts pour examiner les propositions de partenariat entre les deux parties. Le BTPH, l’agroalimentaire et l'industrie sont les secteurs concernés par ce rendez-vous entre les opérateurs algériens et turcs.

      Comment


      • #33

        February 7, 2010 -- Turkey’s Ramzey will produce motorcycles for Yamaha, a Japanese motorized vehicle-producing company. Yamaha then will export and sell the bikes in Africa. Ramzey is planning to produce 40,000 50 CC motorcycles for Yamaha this year. Within the next three years the company aims to increase that figure to 100,000. The deal signed will contribute 30 million Turkish Liras’s to the company’s annual income, according to Fevzi Lütfi Yalnız, Ramzey coordinator. The company will invest 10 million liras for the production at first, he said. Ramzey invested 5 million liras last year, when the global motorcycle market was facing significant negative impacts of the global turmoil, said Yalnız. “In the second half of 2009, Ramzey joined forces with Yamaha and became a factory that serves the global market,” he said. Ramzey increased its capacity 100 percent last year and created new employment opportunities as it increase the number of its employees by 35 percent, said Yalnız. “One of the reasons Yamaha chose us was our effectiveness in the African market. Turkey’s quality production and low cost duo does not exist in many other countries around the world.” Ramzey produced 35,000 motorcycles last year, said Yalnız. The company, which managed to obtain growth last year, aims to establish a factory in Algeria this year. The company mainly exports to Algeria Tunisia, Morocco and Senegal. “And now via our deal with Yamaha, we have become the largest player of African market. We export 70 percent of our products,” said Yalnız.

        Comment


        • #34
          Merouane Mokdad :


          Samedi 27 Février 2010 -- Bluexpo ou la Foire flottante turque est ouverte * Alger depuis vendredi 26 février pour trois jours. Cette foire, dont c'est la deuxième édition, regroupe une centaine d’entreprises qui exposent leurs produit * bord d’un navire. Elle est qualifiée de “carrefour de contacts” entres les opérateurs économiques des deux pays, selon Ahmet Neçati Bigali, ambassadeur de Turquie * Alger. En 2008, la première édition de la Blueexpo a connu la visite de plus de 3.000 personnes. En 2011, la foire invitera des chefs d’entreprises algériens pour sillonner la Méditerranée. Habituellement, le navire Ankara qui transporte les opérateurs économiques turcs marque des escales en Grèce, en Egypte, en Libye et en Tunisie. Ces dernières années, l’Algérie et la Turquie tentent de relancer leur relation économique. Les investissements turcs en Algérie, concentrés surtout dans le secteur agroalimentaire, ne dépassent pas les 350 millions de dollars. Ankara souhaite établir un accord de libre échange avec l’Algérie pour appuyer le traité d’amitié signé en 2006. “Pourquoi nous ne sommes pas logés * la même enseigne que les entreprises européennes ?”, s’est interrogé Zafer Caglayan, ministre turc chargé du Commerce extérieur, lors d’une visite en Algérie. La Turquie est désavantagée par rapport aux Etats membres de l’Union européenne signataires d’un accord d’association avec l’Algérie. Un accord qui réduit les barrières tarifaires et douanières pour les marchandises européennes.

          Comment


          • #35

            Dimanche 28 Février 2010 -- Une centaine d’entreprises turques, tous secteurs confondus, ont étalé leurs nouveautés sur le navire Ankara qui a accosté avant-hier * Alger pour deux jours. L’évènement, organisée par Blue Expo Afrique du Nord en collaboration avec le bureau d’affaires El-Bordj, a été apprécié par le public venu nombreux découvrir les produits turcs. Selon la coordinatrice * la communication, Mme Bengisu Dincher, «c’est la deuxième visite après celle de 2008 ; nous tenons * faire découvrir les produits façonnés par les entreprises turques». À rappeler que la première visite de ce bateau expo a permis aux firmes turques de conclure des partenariats avec des entreprises algériennes. À travers cette deuxième exposition, les hommes d’affaires et les représentants de firmes turques convoitent un marché où «les opportunités sont nombreuses et fructifiantes», assure l’un des représentants de la firme Elkodus, spécialisée dans la fabrication de verre et de cabines pour saunas. Un autre industriel représentant une grande entreprise d’huile moteur souhaiterait «créer un réseau de distribution en Algérie où sera commercialisé tout le label des produits qu’il fabrique». D’autres, fort nombreux dans le secteur des machines industrielles, des équipements de construction, des câbles et de la fabrication de matériaux de luxe pour logements, ne cachent pas leurs intentions de «mieux connaître le marché et le climat d’affaires comme première étape». Il faut relever * ce niveau la haute qualité des produits qui, selon les exposants, rivalisent avec les produits standards européens. «En deux jours, il y a eu des contacts avec des professionnels algériens, mais il faut attendre la fin de l’opération pour avoir une meilleure idée», a précisé la coordinatrice * la communication. Mieux, les entreprises turques qui ont pignon sur rue en Algérie ont placé la barre haute en termes de marketing et de communication d’autant qu’elles invitent leurs homologues en Turquie * s’installer en Algérie au lieu de vendre simplement leurs produits. À noter que la Turquie est le 6e exportateur vers l’Algérie où les échanges commerciaux ont atteint le seuil global de 5 milliards de dollars. La Turquie est le 7e client de l’Algérie en hydrocarbures et produits dérivés du pétrole. Dernièrement, le ministre algérien du Commerce, M. El-Hachemi Djaâboub, a appelé d’urgence * «la création d’un accord de libre-échange entre les deux pays». Un accord qui favorisera certainement les échanges et sera un terrain pour l’investissement des deux parties.

            Comment


            • #36

              Mercredi 3 Mars 2010 -- L’ambassadeur de Turquie en Algérie a annoncé hier la visite en Algérie, au cours de ce mois, de M. Cevzet Yilmaz, ministre d’Etat turc, afin de fructifier les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Il a toutefois jugé les investissements de son pays en Algérie en deç* des potentialités existantes.

              Les investissements turcs en Algérie n’excédent pas 300 millions de dollars, selon l’ambassadeur de Turquie en Algérie, M. Ahmet Neçati. «Ce chiffre reste en deç* des aspirations des deux pays eu égard au volume de leurs échanges commerciaux qui ont atteint 5 milliards de dollars en 2009», a-t-il déclaré hier lors d’une conférence de presse tenue * l’occasion de l’inauguration d’une station d’épuration des eaux usées et d’une unité de production d’électricité au niveau de l’usine turque Hayet des produits d’hygiène et de détergents * Bouinan (Blida).

              Dans le cadre du renforcement du partenariat entre les deux parties, l’ambassadeur a annoncé la visite de M. Cevzet Yilmaz en Algérie les 10 et 11 mars accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la tenue de la commission mixte algéro-turque permettra de développer davantage les relations d’affaires et de multiplier les opérations d’investissement, selon le diplomate. Il sera également question de conclure une convention de sécurité sociale afin de mettre fin * la double cotisation qui oblige les patrons * assurer leurs employés dans les deux pays. «Cet accord, en voie de finalisation, est basé sur le principe de la réciprocité et déchargera les entreprises d’une double affiliation sociale», a-t-il expliqué.

              Concernant le nombre d’entreprises turques exerçant en Algérie, l’ambassadeur avance le chiffre de 200 sociétés de droit algérien. Concernant la société Hayat dont l’investissement avoisine 50 millions de dollars, l’ambassadeur a estimé que celle-ci a réussi * se faire une place sur le marché algérien malgré la concurrence. «En plus de ses produits qui répondent parfaitement aux normes européennes, la société est très attentive * l’aspect environnemental, d’où l’installation d’une station d’épuration des eaux usées», a-t-il souligné.

              L’adjoint au directeur des ventes, Orhan Karatas, a expliqué, pour sa part, que la production de la société est destinée * 99 % au marché local, mais elle compte néanmoins pénétrer les marchés africain et arabe. «L’adhésion effective de l’Algérie * la zone arabe de libre-échange en 2009 nous a d’ailleurs offert de nouveaux débouchés et nous avons déj* commencé * exporter vers la Tunisie, le Maroc, la Jordanie et la Syrie», a-t-il conclu.

              Comment


              • #37

                Mercredi 10 Mars 2010 -- L'Algérie souhaite poursuivre ses exportations de gaz vers la Turquie au-del* de 2014, date d'expiration du contrat en cours entre Sonatrach et la société turque Botas, a déclaré mercredi le ministre de l'Energie et des mines Chakib Khelil. «Nous exprimons notre volonté de poursuivre notre relation commerciale (avec la Turquie) en matière d'exportation de gaz, et ce au-del* de 2014, date d'expiration du contrat en cours entre Sonatrach et Botas», a affirmé M. Khelil, cité par l'agence APS, lors de l'ouverture de la 9ème session de la commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique. Il a également souhaité une augmentation de ces exportations pour contribuer * l'équilibre de la balance commerciale entre les deux pays. Le contrat signé en 1995 avec la Turquie porte sur la livraison par l'Algérie de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an pendant 20 ans. Le volume des échanges commerciaux entre l'Algérie et la Turquie a atteint plus de 3,8 milliards de dollars en 2009, plaçant la Turquie au 6e rang des clients de l'Algérie (2 milliards de dollars) et au 7e rang de ses fournisseurs avec 1,7 milliard de dollars. Les investissements turcs directs en Algérie sont de l'ordre d'environ 300 millions de dollars répartis notamment dans les secteurs du bâtiment et travaux publics et de l'agroalimentaire. Les travaux de cette 9ème session de la commission mixte, qui se poursuivront jeudi, sont co-présidés par M. Khelil et le ministre d'Etat turc chargé de la Planification Cedvet Yilmaz.

                Comment


                • #38

                  March 10, 2010 -- Algeria plans to keep exporting gas to Turkey after the agreement between Sonatrach and Turkey BOTAS ends in 2014, Algerian Energy Minister Chakib Khelil said Wednesday (March 10th) in Algiers at the launch of the 9th Algeria-Turkey Joint Committee on Economic, Scientific and Technical Co-operation. Trade volume between Algiers and Istanbul exceeded $3.8 billion last year. Turkey also became the country's sixth-largest customer and seventh-largest supplier in 2009.

                  Comment


                  • #39

                    Jeudi 11 Mars 2010 -- La commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique a entamé les travaux de sa 9e session le 10 mars 2010 * Alger sous la présidence conjointe de Chakib Khelil et de Cedvet Yilmaz respectivement ministre algérien de l’Energie et des Mines et du ministre turc de la Planification. Cette rencontre intervient * un moment de rapprochement politique entre deux Etats qui convergent sur nombre de questions dont l’une, essentielle et très délicate, a trait aux rapports avec l’Union européenne.

                    Chakib Khelil a affirmé la volonté de l'Etat algérien de poursuivre l'exportation de gaz vers la Turquie au-del* de 2014, date d'expiration du contrat en cours entre Sonatrach et la société turque Botas. Pour rappel, l’Algérie exporte vers la Turquie d'importantes quantités de gaz en vertu d'un contrat signé en 1995 pour la livraison de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an pendant vingt ans. Chakib Khelil souhaite accroître le volume de ces exportations et attirer les investissements directs turcs qui tournent actuellement autour de 300 M$ (220 M€) répartis essentiellement dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics ainsi que dans l’agroalimentaire. L’Algérie verrait également d’un bon œil la conclusion d’un accord de libre-échange entre les deux pays en vue de booster les échanges commerciaux.

                    Le ministre turc a également rencontré son homologue algérien du Commerce. Ce dernier a précisé que les échanges commerciaux, les questions bancaires ainsi que les transports maritimes et aériens ont été au centre des entretiens. À ce propos justement, la compagnie publique Air Algérie a annoncé que deux vols directs hebdomadaires reliant Constantine (troisième ville algérienne) * Istanbul seront assurés * compter du 30 mars 2010. Les voyageurs de l’Est algérien désireux de se rendre en Turquie devaient jusqu’* présent passer par Alger ou Tunis. La Turquie est devenue depuis plusieurs années une destination de choix pour de nombreux Algériens qui s’y rendent pour affaires ou comme touristes.

                    Comment


                    • #40

                      ALGER, Vendredi 12 Mars 2010 -- La Le ministre d'Etat turc, chargé de la Planification, Cevdet Yilmaz, a salué jeudi * Alger les "bonnes" relations économiques et politiques qui lient l'Algérie et la Turquie. "Nous avons de bonnes relations économiques et politiques. Ces relations sont appelées * être maintenues et renforcées davantage * l'avenir", a déclaré * la presse M. Yilmaz, * l'issue d'entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci. Il a indiqué que ces entretiens ont porté sur l'ensemble des programmes et actions entrepris par les deux pays dans le domaine de la coopération, notamment dans son volet économique. "J'ai eu avec le ministre Medelci des discussions sur des questions qui intéressent l'économie des deux pays et nous avons passé en revue les différents programmes bilatéraux réalisés", a précisé M. Yilmaz qui a souligné l'importance de hisser la coopération algéro-turque au plus haut niveau.

                      Comment


                      • #41

                        March 12, 2010 -- The 9th Turkey-Algeria Joint Economic Commission session ended Thursday (March 11th) in Algiers with the signing of several bilateral trade accords, ANSA reported. Under the agreements concluded by Algerian Energy Minister Chakib Khelil and Turkish State Minister Cevdet Yilmaz, the countries will boost reciprocal trade in the energy, mining, agriculture, industry, transport and health sectors.

                        Comment


                        • #42

                          Samedi 13 Mars 2010 -- Les travaux de la 9e session de la commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique, qui se sont déroulés avant-hier * Alger, se sont soldés par la signature d’un protocole d’accord de coopération dans l’agriculture et d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la communication. D’autres accords sont également en négociation dans les domaines de la normalisation et de la sécurité sociale, selon les deux délégations. La cérémonie de clôture de cette session de deux jours a été présidée par le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, et le ministre d’Etat turc, chargé de la Planification, M. Cedvet Yilmaz. Qualifiant la commission mixte de «très fructueuse dans plusieurs domaines», le ministre a également relevé le «bon état» des relations politiques et économiques entre les deux pays, tout en «espérant» que la 10e session de cette commission, prévue en Turquie, connaisse un «développement plus important». Le ministre a également réaffirmé la volonté de l’Algérie * poursuivre l’exportation de gaz vers la Turquie au-del* de 2014, date d’expiration du contrat en cours. Un renouvellement du contrat gazier permet * ce pays de préserver sa place parmi les plus importants clients de l’Algérie.

                          Au sixième rang après les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne, la France et les Pays-Bas, ce pays a importé de l’Algérie l’équivalent de plus de 2 milliards de dollars en 2009. La Turquie a également été le sixième client de l’Algérie en réalisant des exportations importantes de 1,743 milliard de dollars, portant ainsi les échanges commerciaux entre les deux parties * 3,809 milliards de dollars. Au-del* de ce partenariat commercial de haut niveau, Khelil a appelé * un partenariat économique durable * travers l’investissement productif. Il a appelé * ce titre les entreprises économiques turques * s’impliquer dans l’économie algérienne, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie, de l’hydraulique et du bâtiment. Le ministre d’Etat turc Yilmaz a relevé, de son côté, le développement des relations économiques et sociales entre les deux pays, notamment après la visite en Turquie du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. «Nous avons enregistré des progrès dans les domaines de l’investissement et du commerce, mais nous estimons qu’il faut encore les renforcer davantage», a-t-il déclaré. Actuellement, quelque 200 entreprises turques opèrent en Algérie, notamment dans les secteurs du BTP, de l’agroalimentaire, du textile et de la sidérurgie. Durant la décennie écoulée, ces entreprises ont investi 150 millions de dollars sous forme d’investissements directs et créé un millier d’emplois. Pour le ministre turc, le développement des relations économiques va encore consolider les relations politiques, d’autant que les peuples algérien et turc ont une histoire, une culture et des valeurs communes.

                          Comment


                          • #43

                            Mardi 16 Mars 2010 -- L’ambassadeur de Turquie en Algérie estime que les relations bilatérales seront encore fructifiées, notamment * la faveur des visites de hauts responsables de son pays, dont celle au cours de ce mois du ministre d’Etat chargé de la Planification, M. Cedvet Yilmaz, pour donner un véritable essor aux relations économiques et commerciales. L’ambassadeur a, toutefois, jugé les investissements de son pays en Algérie en deç* des potentialités existantes. Les investissements turcs en Algérie n’excèdent pas 300 millions de dollars, selon l’ambassadeur de Turquie en Algérie, M. Ahmet Neçati. «Ce chiffre reste en deç* des aspirations des deux pays eu égard au volume de leurs échanges commerciaux qui ont atteint 5 milliards de dollars en 2009», a-t-il déclaré, récemment, * l’occasion d’une conférence de presse organisée * l’occasion de l’inauguration d’une station d’épuration des eaux usées et d’une unité de production d’électricité au niveau de l’usine turque Hayet des produits d’hygiène et de détergents * Bouinan (Blida). Concernant le nombre d’entreprises turques exerçant en Algérie, l’ambassadeur avance le chiffre de 200 sociétés de droit algérien.

                            À propos de la société Hayet, dont l’investissement avoisine 50 millions de dollars, l’ambassadeur a estimé que celle-ci a réussi * se faire une place sur le marché algérien malgré la concurrence. «En plus de ses produits, qui répondent parfaitement aux normes européennes, la société est très attentive * l’aspect environnemental, d’où l’installation d’une station d’épuration des eaux usées», a-t-il souligné. L’adjoint au directeur des ventes, Orhan Karatas, a expliqué, pour sa part, que la production de la société est destinée * 99 % au marché local, mais elle compte néanmoins pénétrer les marchés africain et arabe. «L’adhésion effective de l’Algérie * la Zone arabe de libre-échange en 2009 nous a d’ailleurs offert de nouveaux débouchés et nous avons déj* commencé * exporter vers la Tunisie, le Maroc, la Jordanie et la Syrie», a-t-il conclu. Dans le cadre du renforcement du partenariat entre les deux parties, il est utile de rappeler que la visite en Algérie du ministre d’Etat turc chargé de la Planification, M. Cedvet Yilmaz, les 10 et 11 mars, accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires, a été sanctionnée par la signature d’un protocole d’accord de coopération dans l’agriculture et d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la communication. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la tenue des travaux de la 9e session de la commission mixte algéro-turque de coopération économique, scientifique et technique.

                            Comment


                            • #44
                              Riyad Hamadi :


                              Jeudi 18 Mars 2010 -- La réalisation du nouveau parking ?* étages d'El Biar sur les hauteurs d'Alger a été attribuée provisoirement ?* l'entreprise turque Aslan Yapi Ve Ticaret pour près de 1,5 milliards de dinars (15 millions d'euros), a annoncé jeudi 18 mars, la wilaya d'Alger. L'entreprise turque qui s'est engagée ?* réaliser le projet dans un délai de 20 mois a été retenue sur la base d'une offre moins disante par rapport aux autres soumissionnaires, selon la même source. L'attribution définitive du projet interviendra après l'accord de la Commission nationale des marchés publics (CNMP). La société turque était en concurrence avec sept autres entreprises nationales et étrangères. La wilaya d'Alger a décidé de réaliser plusieurs parkings ?* étage, répartis ?* travers les quartiers de la ville, pour résoudre en partie le problème du manque de places de stationnement dans la capitale.

                              Comment


                              • #45

                                March 26, 2010 – Turkish project cargo forwarder Project Cargo & Yacht Transport Ltd has opened a new office in Cheraga, Algeria. The branch is keen to cultivate heavy lift and project cargo activity associated with the country and the forwarder is inviting inquiries for ocean freight, Custom clearance, inland transport and all necessary local operations in Algeria. The company was started in 2006 with the ambition to specialise in project cargo, heavy freight and yacht transport. Its project cargo department consists of operations and sales staff members who have professional experience of more than 10 years in heavy freight and project cargo transport. The yacht department successfully moves motor yachts, sailboats, assault boats and catamarans from 5m to 42m in length and from 10 to 220 tonnes as well as the logistics which supports such transport movements.

                                Comment

                                Unconfigured Ad Widget

                                Collapse
                                Working...
                                X