Announcement

Collapse
No announcement yet.

Alger abritera MED-IT 2008 les 22 et 23 avril 2008

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Alger abritera MED-IT 2008 les 22 et 23 avril 2008


    Lundi 11 février 2008 -- Une centaine d’exposants, dont la moitié sont des étrangers, seront présents ?* la 5e édition du Salon international d’affaires sur les technologies de l’information, Med-It, qui se tiendra au palais de la Culture les 22 et 23 avril prochain.

    La manifestation regroupera des opérateurs de télécommunications, des fournisseurs de service Internet, des sociétés de service et ingénierie en informatique, des éditeurs de logiciels ainsi que des fournisseurs de solutions d’équipements.

    Outre l’exposition, l’événement abritera 35 conférences sous forme de forums et de tables rondes thématiques, autour de plusieurs sujets, dont l’administration économique et les perspectives de développement des centres d’appels en Algérie.

    Au cours de cette dernière rencontre, les experts et professionnels du domaine étudieront les atouts de l’Algérie, les incitations gouvernementales et les moyens de développer le secteur des centres d’appels dans le pays, que cela soit en inshore ou en offshore.

    A ce sujet, Mme Sylvie Reforzo, représentante de la compagnie XCOM, organisatrice du Salon, a estimé hier lors d’une conférence de presse que «le marché algérien est très important pour le développement des centres d’appels, pour peu que les entreprises prennent conscience de la notion de qualité de service», qui fait actuellement défaut.

    S’il y a cette prise de conscience, la possibilité de développer en inshore les centres d’appels sera suffisamment grande qu’il n’y aura pas besoin de recherche sur le marché onshore. L’intégration des technologies de l’information dans le secteur de l’éducation, de l’enseignement et de la formation sera également le thème d’une autre table ronde qui mettra l’accent sur l’intégration des technologies de l’information au sein des établissements d’enseignement, avec état des lieux et perspectives en la matière.

    Par ailleurs, des ateliers de présentation de produits et services innovants sont aussi prévus durant les deux jours du Salon, au même titre que des rendez-vous d’affaires. La 5e édition du Med-It sera marquée par une nouveauté qui consiste en l’organisation d’un concours récompensant les meilleurs sites culturels algériens.

    Les thèmes concernés sont les traditions, l’histoire, les sites touristiques, la gastronomie et la littérature notamment. Trois prix seront décernés ainsi qu’un prix spécial du jury Le lauréat du premier prix sera retenu dans la catégorie E-culture, du grand concours mondial des World Award Summit, qui aura lieu au Mexique en mai 2009.

  • #2

    Lundi 11 Février 2008 -- Un concours pour les internautes algériens. Voil?* un événement qui ne peut qu’intéresser nos nombreux mordus de la Toile. Il s’agit des Trophées Med-It 2008, concours dont l’objet est “de récompenser les meilleurs sites Internet mettant en valeur le patrimoine culturel algérien”, comme l’ont précisé hier matin les responsables de XCom (boîte française spécialisée dans l’organisation d’évènements professionnels dans le domaine des technologies de l’information), lors d’une conférence de presse organisée au Palais de la culture. Présenté comme la nouveauté du salon Med-It 2008 les 22 et 23 avril prochain, “ce sera un concours pour sélectionner les meilleurs sites mettant en valeur le patrimoine algérien”, a précisé Sylvie Reforzo, la directrice générale de XCom. Elle a ajouté que “ça concerne tout Algérien majeur ayant créé un site qui soit évidemment on line pour qu’on puisse le juger. En Algérie, beaucoup de contenus se développent mais, malheureusement, il n’y a pas d’organisation”. Pour elle, c’est “avant tout une occasion pour stimuler et motiver les jeunes créateurs d’Internet et permettre de favoriser l’image de l’Algérie”. Mme Reforzo a précisé aussi que “quatre prix seront attribués aux lauréats. Le premier représentera l’Algérie au concours mondial des World Summit Award (WSA), en mai 2009”. Présent ?* ses côtés, le représentant algérien de cette WSA, Mohamed Saâd Laïb, qui est en même temps vice-président du jury du concours, essayera de donner le maximum d’informations : “C’est une ONG parrainée par plusieurs présidents et chefs d’État. 168 pays y sont représentés et le lauréat sera sélectionné d’office pour participer au concours de Mexico en mai 2009.”

    Selon les organisateurs, pas moins d’une cinquantaine de sites ont déj?* été répertoriés et pourront concourir. “C’est ouvert aussi aux sites des administrations. Même les blogs pourront concourir. Les inscriptions ont déj?* commencé le 1er janvier, et c’est ouvert jusqu’au 31 mars prochain”, a indiqué le DGA de XCom, Christophe Stievenard. Ce dernier s’est étalé aussi sur l’événement “majeur”, en l’occurrence la 5e édition des Med-IT d’Alger. “Entre 1 200 et 1 500 visiteurs professionnels sont attendus. Pas moins de 80 exposants sont déj?* annoncés qui seront regroupés dans trois salles”, a-t-il affirmé. Il a axé sa “plaidoirie” (appuyée par la responsable de la filiale algérienne de XCom, Mlle Yasmine Meknache) sur le programme prévu lors des deux journées de la manifestation : “Tous les opérateurs télécoms algériens seront présents. La moitié des exposants seront d’ici et je n’omettrai pas de rappeler que l’entrée est gratuite.” Aussi Mme Reforzo a énoncé les principaux axes de Med-IT 2008 : “ça touchera surtout tout ce qui est nouveau dans le domaine du mobile et de la convergence entre l’Internet, la téléphonie et l’informatique.” Elle a même fait miroiter la possibilité de lancer en Algérie le paiement par portable, “même en Europe ça n’existe pas encore. Au Japon si”. Et le représentant de WSA d’ajouter : “En Nouvelle-Zélande aussi.”

    Comment


    • #3

      Lundi 18 Février 2008 -- Pour récompenser les créateurs des meilleurs sites Internet mettant en valeur le patrimoine culturel algérien, les traditions, l’histoire, les sites touristiques et culturels, la gastronomie, la littérature, la poésie, le patrimoine, l’artisanat, la sculpture, la peinture, la musique, la danse, les musées, le théâtre, le cinéma, la photographie et les loisirs culturels, Xcom organise les Trophées «Med-IT2008» des meilleurs sites Internet culturels.

      L’objet du concours et du lauréat du 1er prix sera retenu dans la catégorie E-Culture du grand concours mondial des World Award Summit dont la prochaine édition aura lieu au Mexique en mai 2009.

      Le World Award Summit est un concours mondial des meilleurs contenus sur Internet. Ainsi, le lauréat pourra donc bénéficier d’une notoriété supplémentaire ?* l’échelle internationale. Tous les lauréats recevront aussi un logo «Lauréat des Trophées Med-IT» afin d’en faire la promotion sur leur site Internet.

      Les lauréats et les participants au concours seront prévenus des résultats par e-mail une semaine avant la remise des prix, soit le 16 avril 2008. La remise des prix aura lieu au cours d’une cérémonie officielle au palais de la Culture ?* Alger le 23 avril 2008 ?* 17h00.

      Le jury sera présidé par Christine Maxwell et Mohamed Saad Laib et 10 personnalités algériennes et internationales du monde de la culture, des technologies de l’information et des médias.

      Le contenu des délibérations restera confidentiel. Les décisions des jurys sont souveraines. La participation aux prix est interdite aux collaborateurs des organisateurs et aux membres du jury. Cette interdiction est valable pour leurs familles aussi. Pour participer au concours, il suffit de compléter le formulaire d’inscription en ligne entre le 1er janvier et le 31 mars 2008.

      Le règlement et le formulaire d’inscription sont disponibles sur le site de l’organisateur :
      MED-IT 2008 : Salon International d'Affaires sur les Technologies de l'Information

      Comment


      • #4

        Dimanche 13 Avril 2008 -- Avec 100 exposants, plus de 600 rendez-vous d’affaires déj?* programmés, la 5e édition du Salon MED-IT sur les technologies de l’information, qui ouvrira ses portes mardi 22 avril au Palais de la culture, s’avère très prometteuse. Ce rendez-vous est un véritable tremplin pour engager des partenariats entre les professionnels algériens et européens du secteur des technologies de l’information. Pas moins de 100 exposants, dont 50% d’entreprises étrangères, sont attendus ?* ce salon.

        Ce dernier, qui s’adresse aux professionnels du secteur IT, aux chefs d’entreprise et directeurs de l’informatique des grandes entreprises, PME-PMI et administrations, a pour objectif de faire découvrir de nouvelles solutions innovantes, mais aussi de favoriser la création de partenariats entre les acteurs algériens et européens du secteur des technologies de l’information. Comme chaque année, des expositions, des conférences et ateliers, ainsi que des rendez-vous d’affaires seront organisés tout au long du salon.

        En tant que personnalité reconnue dans le domaine de l’Internet, Christine Maxwell sera l’invitée d’honneur de cette 5e édition. Celle-ci, bénéficie d’une expérience de 20 ans dans le domaine de l’Internet. Elle a créé en 1993, les premiers moteurs de recherche (Magellan). Elle a aussi été vice-présidente de l’Internet Society, présidente de l’Internet Societal Task Force (ISTF). Elle est parmi les membres fondateurs du World Summit Award (concours mondial) des meilleurs contenus électroniques.

        Durant les deux jours, le programme comprend 35 conférences et ateliers qui s’étaleront sur les perspectives de développement des centres d’appels en Algérie, la modernisation du secteur bancaire, le développement du commerce électronique, l’administration électronique, l’intégration des technologies de l’information dans le secteur de l’enseignement et de la formation, les nouvelles applications innovantes dans la téléphonie mobile, et enfin la gestion électronique de l’information et des documents pour l’entreprise.

        Cette 5e édition permettra, également, de récompenser les créateurs des meilleurs sites Internet mettant en valeur le patrimoine culturel algérien. Sur 98 candidatures recueillies, 71 sites ont été retenus pour reconcourir sur différents domaines, tels que le tourisme, la musique, les loisirs culturels, la littérature, la poésie, la photographie, les traditions, l’artisanat, la peinture, etc. Enfin, un trophée et des prix récompenseront les 4 lauréats du concours.

        Comment


        • #5

          Mercredi 16 Avril 2008 -- La 5e édition du Salon MED-IT 2008 se tiendra les 22 et 23 avril au palais de la Culture (Alger) sous l’égide du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication et du ministère de la Culture.

          Prévu pour les professionnels, ce Salon, dédié aux technologies de l’information, verra la participation de 100 exposants désireux de découvrir de nouvelles solutions innovantes et de développer les relations de partenariat entre les acteurs algériens et européens du secteur. Cette manifestation s’adresse particulièrement aux professionnels du secteur IT, aux chefs d’entreprises et directeurs informatiques des grandes entreprises, des PME-PMI et des administrations.

          Au programme, 600 rendez-vous d’affaires entre les professionnels algériens et européens du secteur, 35 conférences et ateliers portant notamment sur les perspectives du développement des centres d’appels en Algérie, la modernisation du système bancaire, le développement du commerce électronique, l’intégration des technologies de l’information dans le secteur de l’enseignement, de la formation et de la téléphonie mobile.

          Lors de cette édition, un concours des meilleurs sites Internet est prévu afin de récompenser les meilleurs sites Internet spécialisés dans les domaines touristiques, de la musique, des loisirs, de la littérature de la poésie, de la photographie, du patrimoine, de l’histoire et de la gastronomie. Le Salon accueillera des personnalités célèbres dans le domaine de l’Internet, ?* l’image de Christine Maxwell qui sera l’invitée d’honneur de cette 5e édition, une des personnalités mondialement reconnues dans le domaine de l’Internet.

          Comment


          • #6

            Lundi 21 Avril 2008 -- Mme Sylvie Riverzo, directrice générale de la compagnie « Xcom », a révélé l’organisation de la cinquième édition du Salon international des communications et de l’Informatique et bureautique « Med-IT2008 ». Plus de 100 entreprises et compagnies spécialisées prendront part ?* ce salon, dont 50 européennes et Françaises, en plus du même nombre de compagnies nationales. Elle a indiqué que plus de 600 rencontres d’affaires ont été programmées dans l’attente d’autres projets de partenariat, que quelques compagnies étrangères ont montré leur prédisposition ?* réaliser en Algérie.

            La même responsable a expliqué, dans une conférence de presse au Palais de la Culture, qu’il y a eu plusieurs initiatives dans la nouvelle édition de ce salon, qui répondent aux multiples demandes du marché algérien et des opérateurs. Elles correspondent également ?* la nature des transformations que connaît le marché des communications et de l’Informatique en Algérie. Elle a ajouté que la nouvelle édition de ce salon connaitra une augmentation dans la participation des compagnies étrangères et algériennes. La participation d’environ 100 compagnies est prévue contre 80 dans la précédente édition. Dans cette édition, plus de 1500 visiteurs spécialisés sont attendus.

            Par ailleurs, les organisateurs de ce salon ont insisté sur l’importance d’assurer un nombre d’objectifs, et de permettre aux compagnies algériennes d’avoir le contact avec un plus grand nombre de groupes européens et internationaux. Un nombre important d’accords d’association et de projets a été enregistré en Algérie, par rapport ?* la Tunisie et au Maroc.

            Comment


            • #7

              Lundi 21 Avril 2008 -- WMCSAT Algérie participe pour la première fois au Salon MED IT qui se tiendra les 22 et 23 avril au Palais de la culture dans la salle de vidéoconférence dotée des équipements très performants du constructeur norvégien Tandbert. Hormis les réseaux filaires, WMCSAT utilise pour les services d'urgence et les zones non couvertes, le BGAN pour communiquer en temps réel avec n'importe quel endroit du monde, en vidéoconférence grâce notamment ?* sa plateforme ISDN en Europe. Avec Tandberg, WNCSAT propose les solutions de vidéoconférence haute définition, le vidéophone personnel, le système entièrement mobile et transportable ainsi qu'une gamme d'infrastructures de multipoint, passerelle ISFN, serveur de streaming. Des solutions spécialement conçues pour la justice, la télémédecine, le télé-enseignement, la télémaintenance et de télésurveillance sont proposées par Tandberg. WMCSAT distribue la solution BGAN d'Inmarsat aux professionnels qui ont besoin de communiquer dans des zones non desservies par les réseaux GSM et les réseaux de télécommunications terrestres. Avec le BGAN, WMSCAT propose une solution ?* la pointe de la technologie pour rester connecté depuis n'importe quel point du territoire algérien et sur l'ensemble du globe grâce aux données haut débit jusqu'?* 492 kbps (e-mail, interne, accès au réseau d'entreprise VPN, etc) ; flux audiovidéo ?* débit garanti jusqu'?* 256 kbps (audiovidéo sur Internet, vidéoconférence) et au téléphone, SMS, Fax, etc.

              Chakib Senhadji, directeur commercial de WMCSAT Algérie commente : "WMCSAT en partenariat avec Vizada a obtenu la première licence GMPCS en Algérie attribuée par l'ARPT en novembre 2004 et confirmée par un décret gouvernemental en janvier 2005. La société a également été l'une des premières a être reconnue distributeur agréé du service BGAN par Inmarsat. WMSCAT est également partenaire certifié de Thrane & Thrane. Nous avons intégré les solutions Tandberg aux possibilités offertes par le BGAN qui représente une solution inégalée de communication mobile haut débit". Xavier Ducasse, responsable régional Tandberg déclare que "pour Tandberg l'Algérie est un des pays les plus importants et le plus avancé dans l'utilisation des nouvelles technologies des télécommunications. Notre partenaire WMCSAT en Algérie offre en outre des services ?* valeur ajoutée des plus performants pour ses clients tels que l'accès ?* une plate-forme ISDN, un service après vente sur place et une expertise certifiée". Tandberg est le constructeur le plus important du monde dans le domaine de la vidéoconférence. Il propose une gamme impressionnante de terminaux allant du vidéophone jusqu'aux systèmes de haute définition ainsi que des solutions packagées : Justice, télé-enseignement, télémédecine. Il offre depuis l'acquisition de Codian une gamme d'infrastructures performante : Maltipoint, Passerelle RNIS, Gatekeeper, Serveur de streaming, enregistreur.

              Comment


              • #8

                Mardi 22 Avril 2008 -- Nedjma sera présente ?* la 5e édition du salon Med-IT 2008, une manifestation entièrement consacrée aux nouvelles technologies de l’information et des télécommunications qui se déroulera les 22 et 23 avril au Palais de la culture de Kouba. Le salon Med-IT 2008 est placé sous le haut patronage de M. Boudjemaâ Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, et de Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture. Pour cette édition, Nedjma participera avec sa sous-marque Nedjma Entreprises, une entité entièrement dédiée ?* l’accompagnement des entreprises algériennes dans leur quête de performances et de compétitivité sur le marché algérien.

                Comment


                • #9

                  Mercredi 23 Avril 2008 -- La 5e édition du Salon Med-It 2008, une rencontre professionnelle, consacrée aux technologies de l’information, qui se déroule depuis hier au Palais de la culture Moufdi-Zakaria, a vu la participation d’un grand nombre d’opérateurs Télécom, éditeurs de logiciels, de constructeurs et intégrateurs, FSI, équipementiers, SSII avec une forte présence de sociétés françaises.

                  Organisée par Xcom sous le parrainage du ministère des Postes et des Technologies de l’information et de la communication et du ministère de la Culture, la rencontre se veut, selon ses initiateurs, un rendez-vous incontournable des professionnels. Il gagne, en effet, d’année en année ses lettres de noblesse non seulement au regard du niveau des participants, mais surtout eu égard ?* la pertinence des conférences prodiguées ?* l’occasion qui ont énormément intéressé les professionnels. Boudjemaâ Haïchour, ministre des Postes et des Technologies de l’information et de la communication, qui a procédé ?* l’inauguration, n’a pas manqué pour sa part de relever l’apport bénéfique de ce type de manifestation.

                  L’occasion propice pour M. Haïchour également de faire le point sur les réalisations de l’Algérie en matière de télécommunications et nouvelles technologies et les projets en cours de réalisation ou futurs. Il citera, en outre, la remise sur le tapis du dossier de l’ouverture du capital d’Algérie Télécom, expliquant qu’il fallait attendre une plus grande maturité du marché et l’évolution d’AT en termes d’effectifs, de chiffres d’affaires et d’infrastructures. Le ministre parlera aussi du chapitre 3G pour lequel les opérateurs retiennent leur souffle, annonçant ?* ce propos que l’appel d’offres national et international sera engagé très prochainement. En attendant, les pouvoirs publics tendent ?* développer le haut et le très haut débit ?* travers le FTTH, le Wifi, le Wimax.

                  “Nous voulons intensifier l’utilisation du micro et l’accès ?* Internet, et pour cela nous allons lancer un pack ?* des prix très accessibles par le biais d’AT. Des négociations sont en cours avec un consortium asiatique et les premiers tests sont très satisfaisants”, a indiqué le ministre, soulignant au passage le développement des infrastructures ?* la portée de tous ?* même de se connecter aux autoroutes de l’information avec 48 000 km de fibre optique en faisceau hertzien et 50 000 km linéaires. M. Haïchour a, par ailleurs, abordé le volume des investissements étrangers confirmant la tendance ?* la hausse, annonçant ?* l’occasion, la visite prévue pour juin au pôle de Sidi-Abdallah où se construit un cyberparc d’envergure.

                  Les participants, comme ?* l’habitude, notamment auprès des opérateurs de téléphonie mobile ATM Mobilis, Wataniya Télécom Algérie Nedjma, et Orascom Télécom Algérie Djezzy ont brillé par une présence très remarquée, rehaussée par la qualité des stands proposés agrémentés, chacun ?* son niveau, par les offres qui les concernent. À l’occasion, M. Belharrat, P-DG de Mobilis, a déclaré qu’il existait des solutions ?* même d’endiguer le phénomène des puces non identifiées qui nécessitent, cependant, l’adhésion des concernés. “Le régulateur doit définir une période (2 ?* 3 semaines) après l’activation de la carte sim. Si son détenteur ne s’identifie pas, elle doit être désactivée”, citera-t-il ?* titre d’exemple, expliquant que d’autres procédés pourraient être imaginés comme il faudrait que les services qui régissent l’activité commerciale jouent leur rôle.

                  L’on retrouve aussi parmi les exposants Saadnet, présent au Med-It, avec les solutions et applications de communication sous la marque Vorax qu’elle a développée en interne en se basant sur les technologies IP ou encore Net Skills, première SSII algérienne spécialisée dans le déploiement et le management de systèmes d’information étendus. L’on remarque aussi Ericsson et Bull, et l’on découvre Sas, présent pour la seconde fois ?* ce salon, en sa qualité d’éditeur proposant une plate-forme décisionnelle d’entreprise ouverte et intégrée.

                  Comment


                  • #10

                    Comment


                    • #11
                      Safia Berkouk :


                      Mercredi 23 Avril 2008 Le développement du contenu local et le lancement de la téléphonie mobile de 3e génération en Algérie sont deux des principaux thèmes autour desquels la 5e édition du Salon Med-IT, destiné aux professionnels du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), a été inauguré hier au palais de la Culture Moufdi-Zakaria.

                      Le ministre de la Poste et des TIC, M. Boudjemaa Haïchour, qui a procédé ?* l’inauguration du Salon, a exposé les perspectives de l’Algérie dans ce secteur pour les années ?* venir en se basant sur ce qui a été réalisé durant les sept dernières années. Il a notamment souligné que la densité téléphonique globale est passée de 5,28 % en 1999 ?* 91 % ?* la fin de l’année dernière et que le nombre des internautes atteint actuellement 4,5 millions.

                      Beaucoup reste cependant ?* faire, a souligné le ministre, comme l’intensification de l’utilisation de l’Internet, le renforcement des infrastructures de haut débit en accordant la priorité ?* la 3G, ?* l’ADSL et au Wimax et le soutien ?* la recherche et ?* l’innovation pour «faire émerger des start-up et augmenter le nombre des entreprises du numérique.

                      Sur le chapitre des réalisations, le ministre a déclaré que l’incubateur, le centre d’étude et de recherche ainsi que l’immeuble multilocataires du cyberparc de Sidi Abdallah seront réceptionnés ?* partir du second semestre de 2008. Affichant un large satisfecit, il a estimé que «l’Algérie a revitalisé son secteur des TIC et fait beaucoup de progrès, et son potentiel est parmi les plus importants des pays émergents».

                      Les différentes conférences autour desquelles se déroulera le Salon, qui compte une centaine d’exposants, dont la moitié sont des étrangers, porteront sur les efforts qui restent ?* déployer pour assurer une exploitation maximale de ce potentiel. On estime, en effet, que l’utilisation des TIC est en deç?* des potentialités du secteur bancaire, du développement du commerce électronique et de l’administration électronique.

                      Plusieurs entreprises sont venues présenter leurs solutions innovantes, notamment dans la 3G, ?* l’instar de StreamWide qui a mis en avant les contrecoups du développement de la 3G que notre pays s’apprête ?* lancer. M. George Herbert, vice-président de cette compagnie, a indiqué qu’avec le lancement de cette technologie se pose la question de «la sécurisation des revenus de terminaison d’appel» et que «les opérateurs perdent souvent une partie de leurs revenus en l’absence de terminaison d’appel entre le réseau 3G nouvellement lancé et l’ancien réseau 2G» auquel une grande partie des abonnés restera rattachée, du moins dans un premier temps. Cela est dû, notamment, ?* une pénétration insuffisante de terminaux 3G compatibles. L’échec de l’appel implique «une occupation du réseau et des ressources sans revenus associés».

                      Sur un autre chapitre, Djezzy a profité de l’ouverture du Salon pour annoncer le lancement d’une nouvelle solution au profit des entreprises appelée Djezzy Business Cockpit, qui leur permet de s’assurer une autogestion de leur flotte mobile ?* travers une interface Web. Elles auront la possibilité de gérer les privilèges accordés ou retirés aux employés (roaming, international, appel restreint) ou de mettre en place une numérotation courte (2, 3 ou 4 chiffres) ?* l’intérieur de l’entreprise.

                      Comment


                      • #12

                        Samedi 26 Avril 2008 -- Djezzy Business Cockpit est parmi les quatre solutions entreprises présentées par OTA lors du Salon qui a clôturé ses portes mercredi dernier. Si les visiteurs se sont largement enquis de la récente SOS 808, de Djezzy Connect et du V-SAT, le tout dernier-né de l’opérateur a suscité un intérêt certain auprès des nombreux représentants et patrons d’entreprise, en raison des fonctionnalités «uniques» qu’il présente. Cette solution permet ainsi ?* chaque entreprise de gérer elle-même et de façon rationnelle sa flotte de lignes mobiles acquise chez Djezzy, d’après les besoins spécifiques de chaque employé.

                        Elle permet surtout de maîtriser les budgets prévisionnels qui, dans la majorité des cas, sont largement dépassés. Au niveau de l’opérateur, on estime que «Djezzy Business Cockpit est plus qu’une solution, c’est un véritable service mis ?* la disposition des entreprises en termes d’innovation et de modernité» qui leur permet «une autogestion de leur flotte mobile ?* travers une interface Web».

                        L’opérateur fournit une console de gestion et, avec un mot de passe et ?* travers la plate-forme mise en place, l’employeur peut superviser toutes les lignes de l’entreprise en termes de communications, de services, de profils… ce qui lui permet d’acquérir une large maîtrise des lignes de ses employés. Il peut ainsi déterminer un profil de restriction différent pour chacun de ses collaborateurs, de même qu’il peut changer ces profils en temps réel selon les besoins qui se font sentir.

                        A titre d’exemple, Djezzy explique que l’administrateur aux commandes de la console peut «choisir des privilèges (roaming, international, etc.) ?* niveau élevé pour les dirigeants qui doivent être joignables 24h/24, qui voyagent», comme il peut «choisir des privilège de bas niveau pour les employés qui n’ont pas besoin de communications internationales». Il peut également assigner un numéro court ?* chaque ligne mobile, ce qui permet aux employés de se joindre en composant un numéro de 3 ou de 4 chiffres seulement.

                        La solution Djezzy Business Cockpit, la première du genre introduite en Algérie, n’a pas encore livré tous ses secrets. En effet, grâce ?* un support de comptabilité qui permet l’attribution d’un code de facturation ?* chaque ligne, il est désormais possible de maîtriser les dépenses en ajoutant des codes «pour une organisation personnalisée de la facture de façon détaillée et claire». L’entreprise peut donc structurer la facture de ses mobiles ?* sa guise, en attribuant les codes aux départements, aux services, par personne, etc.

                        Il est également possible, toujours selon l’opérateur, de mettre une organisation qui permettra d’identifier, ?* partir de la console de gestion, rapidement et durant toute la journée (même en dehors des heures de travail), les communications prises ?* la charge de l’entreprise et celles passées par leurs employés ?* titre personnel et ne correspondant pas au profil décerné. Avec Djezzy Business Cockpit, le contrôle de la flotte téléphonique mobile promet d’être…rigoureux.

                        Comment


                        • #13
                          Safia Berkouk :


                          Samedi 26 Avril 2008 -- Invitée d’honneur du Salon Med-IT 2008, Mme Christine Maxwell bénéficie d’une expérience de 20 ans dans le domaine de l’Internet et précisément dans le contenu. Elle a créé en 1993 l’un des premiers moteurs de recherche (Magellan) qui répertoriait et classait les sites web en fonction de l’importance de leur contenu. Mme Maxwell, qui est membre fondateur du World Summit Award, a notamment été vice-présidente de l’Internet Society et présidente de l’Internet Societal Task Force.

                          Le Jeune Indépendant : Quelle appréciation faites-vous du développement des TIC en Algérie ?

                          Christine Maxwell : J’ai constaté qu’un très grand progrès a été réalisé au cours des dernières années et c’est très impressionnant. Cela ne veut cependant pas dire qu’il ne reste pas encore beaucoup ?* faire, mais en fonction de ce que j’ai vu et entendu, je peux dire que l’Algérie est sur la bonne voie.

                          Pourtant, la pénétration de l’Internet et le développement du contenu restent faibles…

                          Justement un Salon comme Med-IT peut aider dans ce sens puisqu’il encourage la création de sites Internet et la mise en œuvre d’un contenu diversifié. Cela est très important car il ne faut pas que les Algériens soient seulement des consommateurs de contenus étrangers ; il faut qu’ils contribuent eux-mêmes ?* la production de ce contenu.

                          Qu’est-ce qui peut permettre justement de développer ce contenu local ?

                          Ce qui peut aider c’est d’être en contact avec l’étranger et de s’en inspirer en tirant les enseignements de son expérience dans le domaine, non pas pour copier mais pour l’adapter ?* la réalité locale. Il faut pour cela que les jeunes soient encouragés dans les écoles et les universités ?* tenter des expériences. Le fait qu’il n’y ait pas encore suffisamment de contenu local explique pourquoi l’utilisation de l’Internet en Algérie reste basique.

                          Tirer profit des expériences des autres est-il suffisant ?

                          Non. Il faut aussi donner des fonds pour aider ceux qui souhaitent créer des sites Internet. L’Etat peut y contribuer soit par un appui financier direct soit par l’allégement de la pression fiscale afin que ceux qui veulent mettre en route des petites affaires ne soient pas découragés et qu’ils aient le temps de se développer.

                          Comment

                          Unconfigured Ad Widget

                          Collapse
                          Working...
                          X