Announcement

Collapse
No announcement yet.

Batimatec 2008, du 3 au 8 mai

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Batimatec 2008, du 3 au 8 mai


    Dimanche 24 Février 2008 -- La onzième édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) se tiendra du 3 au 8 mai 2008 au Palais des expositions des Pins maritimes ?* Alger. Au regard de la nécessité de moderniser l’acte de bâtir, pour construire mieux, plus vite et ?* moindre coût, les organisateurs ont choisi d’organiser cette manifestation sous le thème générique et évocateur « Bâtir autrement ».

    Une très forte participation est attendue, et au regard de la densité des contacts établis avec les industriels et professionnels nationaux et étrangers, on s’achemine cette année encore vers un nouveau record de participation dépassant allégrement les 700 sociétés présentes au précédent salon. L’intérêt manifesté par les partenaires étrangers laisse présager également une participation encore plus accrue de sociétés et opérateurs divers du secteur de la construction. Les premières estimations permettent déj?* d’affirmer que plus de 300 sociétés en provenance de plus de dix pays marqueront de leur présence la 11e édition du Batimatec.

    La superficie d’exposition qui était de 20 000 m2 en 2007 devrait également augmenter sensiblement en 2008 au point de requérir de nouveaux pavillons d’exposition. Au regard de l’ampleur des programmes de construction en cours, les visiteurs, en grande partie constitués de professionnels, devraient également être plus nombreux cette année (25 000 en 2007).

    En marge du salon, plusieurs rencontres sont programmées sous forme de conférences et d’ateliers. Parmi les thèmes retenus figurent la situation du marché national des produits rouges, l’efficacité énergétique dans l’habitat et le développement durable, le plâtre et les plaques de construction, etc. Le salon Batimatec est devenu la référence dans le secteur du BTP et constitue aujourd’hui le principal événement international du marché de la construction ?* l’échelle continentale. Par ordre d’importance, c’est la deuxième manifestation économique qui se tient chaque année ?* la Foire d’Alger.

  • #2

    Mercredi 30 Avril 2008 -- Pour la première fois, les entreprises belges seront présentes au Salon international de bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec), prévu du 3 au 8 mai ?* la Safex (Alger). Cela est perçu, comme l’a expliqué hier Baudouin Vanderhulst, l’ambassadeur de Belgique ?* Alger, lors d’une conférence de presse tenue au siège de la représentation économique des régions de Bruxelles-Capitale et de la Wallonnie. « Nous nous sommes trop concentrés sur notre marché naturel qui est l’Europe centrale et l’Europe de l’Est. Aujourd’hui, nous regardons vers d’autres marchés, celui de l’Algérie est le plus important au Maghreb », a-t-il déclaré. Il a insisté sur la hausse des exportations belges vers l’Algérie estimées ?* 36% entre 2006 et 2007.

    Selon Kathlijn Fruithof, attachée commerciale ?* l’ambassade de Belgique, 12% des exportations belges vers l’Afrique vont vers l’Algérie. « L’Algérie est notre deuxième client en Afrique après l’Afrique du Sud. La Belgique est le onzième fournisseur de l’Algérie. En 2007, nous avons été déclassés par la Corée du Sud », a-t-elle précisé. Actuellement, 70 entreprises belges activent en Algérie. Il s’agit, entre autres, de Besix, Donaldson, Van Hool, Flamar et Getra.

    Besix a, en partie, contribué ?* la construction de la station de dessalement d’El Hamma ?* Alger. « Besix est un des champions de la construction. Il est en train de bâtir la tour de Dubai aux Emirats. Les entreprises belges ne sont pas grandes, mais elles ont l’avantage de s’adapter aux besoins de la clientèle », a indiqué l’ambassadeur.

    Les entreprises belges sont, d’après Kathlijn Fruithof, de taille modeste et activent souvent dans le domaine de la sous-traitance. Elle a évoqué des projets menés actuellement en Algérie comme l’usine de craquage d’éthane ?* Arzew conduit par Total Petrochemicals, filiale belge du groupe français Total, et le projet d’une station de compression de gaz dans la même région construit par Fabricom.

    Au Batimatec, dix entreprises seront présentes, ?* l’image de Ceratec, spécialisée en briqueterie. Avec le privé, Ceratec construit, d’après Ghezal Belkacem, son représentant, des briqueteries ?* Hacine (Mascara), Tizi Ouzou et Bordj Bou Arréridj. Autre entreprise présente, Bio-Protect qui axe son action sur la protection des surfaces métalliques (antirouille). Bio-Protect, qui a un partenariat avec la SNVI, vend ?* l’armée algérienne une peinture spéciale qui résiste aux attaques chimiques.

    Selon l’ambassadeur Vanderhulst, il n’est pas exclu que la compagnie Brussels Airlines (qui a remplacé Sabena) ouvre une ligne vers Alger. Il a évoqué la nécessité de reconstituer la communauté belge en Algérie et a annoncé que 85% des Belges installés en Algérie sont des binationaux. Reste que l’investissement direct belge en Algérie est faible. « Il y a de la méfiance ?* l’égard du marché algérien. Le pays a gardé une certaine tradition socialiste qui fait qu’on ne trouve pas toujours les fonctionnaires prêts ?* accueillir le secteur privé. Le pays a besoin de procéder ?* un rattrapage », a-t-il estimé. Kathlijn Fruithof a annoncé la création du Club d’affaires algéro-belge (CAAB) qui servira de trait d’union entre les investisseurs.

    Comment


    • #3
      Ziad Abdelhadi :


      Samedi 3 Mai 2008 -- La onzième édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) ouvre ses portes aujourd’hui au palais des Expositions des Pins Maritimes (Alger).

      Selon les organisateurs, cette manifestation économique, qui s’étalera jusqu’au 8 mai 2008, a gagné de l’importance par la qualité des participants et leur nombre, ainsi que par la surface d’exposition (20 000 m2). D’après Batimatec Expo (société organisatrice), elles seront 800 entreprises ?* participer, dont 300 étrangères représentant une quinzaine de pays.

      Le pavillon le plus représenté est celui de la Turquie avec 103 entreprises suivie de la France (90 sociétés et institutions du commerce extérieur). Au troisième rang l’Egypte avec 29 sociétés. Viennent ensuite les pavillons espagnol, italien et tunisien, regroupant chacun 20 exposants.

      Durant la manifestation, des journées techniques seront organisées ?* l’intention d’un large éventail d’opérateurs versés dans le domaine de la construction. Celle du 4 mai sera, selon les organisateurs, la plus importante en raison du thème qui sera abordé, ?* savoir le béton prêt ?* l’emploi. On peut citer également la conférence que donnera le groupe KNAUF, leader dans l’industrie du plâtre, qui est en train de monter une grande usine de plâtre dans la banlieue de la ville d’Oran d’une capacité de production annuelle de vingt millions de mètres carrés.

      Dans le même contexte, des tables rondes seront organisées. On lit dans le communiqué de presse de l’organisateur du 11ème Batimatec que le Centre national d’études et de recherches intégrées du bâtiment (CNERIB) organisera, le mercredi 7 mai 2008, une journée technique consacrée ?* l’efficience énergétique dans la construction et l’intégration du solaire technique dans le secteur du bâtiment.

      D’autres conférences seront données par l’université des sciences et technologies Houari Boumediene, le Centre d’études et de technologies de l’industrie des matériaux de construction (CETIM) ainsi que des interventions de représentants d’associations patronales.

      La dernière conférence inscrite au programme, qui se tiendra le dernier jour de la manifestation, aura pour thème : les perspectives de développement du secteur des produits rouges. Lequel, faut-il le rappeler, risque de rencontrer ?* moyen terme de graves problèmes de surproduction sans pour cela trouver preneur.

      Notons, enfin, la participation de toutes les entreprises qui interviennent dans le méga-projet de l’autoroute Est-Ouest et des grandes entreprises du bâtiment concernées par le programme de réalisation d’un million de logements.

      Comment


      • #4

        Dimanche 4 Mai 2008 -- Dire que le salon Batimatec est réellement une vitrine du secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) n’est pas du tout usurpé. Et la onzième édition de cette grande manifestation qui se tient du 3 au 8 mai 2008 au palais des Expositions des Pins Maritimes le démontre encore une fois. Beaucoup de nouveautés car toutes les branches du secteur sont présentes. Ce que, d’ailleurs, Noureddine Moussa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, qui a visité hier les pavillons, a pu constater. D’autant plus que ce dernier a marqué des haltes chez certains exposants notamment ceux versés dans les techniques modernes de construction et ceux exposant des matériaux innovants.

        Notons que ce salon offre de nombreuses opportunités de partenariat entre opérateurs algériens versés dans le secteur du bâtiment et les entreprises étrangères présentes ?* cette manifestation. En d’autres termes, une occasion exceptionnelle pour le développement des relations de partenariat. Il faut aussi souligner le niveau de professionnalisme des exposants et le soin apporté ?* leur stand pour exhiber leur savoir-faire.

        En matière de représentation par secteur d’activité, les gros œuvres occupent près de 10% de la surface totale du salon Batimatec 2008 ; les seconds œuvres 45% ; les biens d’équipement 35% et les services 10%. A souligner, comparativement aux éditions précédentes, que les exposants de biens d’équipement ont mis les bouchées doubles dans le sens où ils ont étalé toute leur panoplie de coffrages métalliques ainsi que les échafaudages en kit. Côté habitation préfabriquée, les dernières techniques sont visibles. Chalets et ateliers préfabriqués ont connu la grande affluence en ce premier jour d’exposition.

        Par ailleurs, des séances de démonstration sont effectuées dans les stands, histoire de donner un aperçu sur l’utilité du produit exposé et ses potentialités de réalisation. Tel cet appareil ?* ferraillage qui, d’un seul mouvement, peut effectuer le travail de plusieurs ferrailleurs ?* la fois. Des séances de démonstration sur d’autres types de matériaux sont prévues pour aujourd’hui. C’est le cas du ciment injecté sur des murs nus et autres applications.

        Comment


        • #5

          Lundi 5 mai 2008 -- Avec une participation record de 800 exposants, dont 300 entreprises étrangères, le salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec) constitue, incontestablement, un événement incontournable pour les professionnels du secteur. Le salon, qui s'étalera jusqu'?* jeudi prochain, a été inauguré par le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Nordine Moussa, qui n'a pas caché sa satisfaction devant tant de participants. Une quinzaine de pays étrangers sont représentés ?* travers nombre d'entreprises qui occupent une surface d'exposition de 20.000 m² au Palais des expositions, Pins Maritimes d'Alger. La Turquie occupe, cette année, la première place en termes de participation, avec quelque 104 entreprises, suivie par la France dont 90 sociétés et représentants d'institutions du commerce extérieur ont fait le déplacement pour faire la promotion de leurs produits.

          «C'est le meilleur salon qu'organise l'Algérie pour le secteur» nous a déclaré hier, M. Oguz Yalcin, président de la Société turque chargée de l'organisation de l'évènement pour les entreprises de son pays. Rencontré dans l'un des stands turcs, M. Yalcin déclare vouloir «améliorer davantage les relations des deux pays en ce qui concerne le secteur du BTP». La participation régulière de la Turquie ?* ce salon témoigne, dit-il, de tout l'intérêt que portent les entreprises de son pays au marché algérien. Idem pour les entreprises françaises qui ne cachent pas, ?* leur tour, leur grand intérêt devant les innombrables chantiers programmés dans le cadre du plan de relance économique.

          «Le secteur du BTP est en pleine expansion et nous voulons être présents», nous a déclaré, pour sa part, Mme Paul Tourniaire, de la Chambre de commerce et d'industrie de Marseille Provence. Notre interlocutrice, qui s'occupe des salons internationaux ?* l'étranger pour le compte des entreprises de son pays, souligne que le salon est devenu, au fil des ans, une «vitrine» où les entreprises françaises et algériennes se rencontrent afin de montrer ce qu'elles savent faire pour être présentes sur le marché algérien.

          «Alléchés», semble-t-il, par le programme de réalisation du million de logements ainsi que la réalisation d'énormes infrastructures comme les barrages par exemple, nombre d'exposants étrangers présents au salon sont ?* l'affût de la moindre information en ce qui concerne ce programme. La quasi-totalité des exposants que nous avons abordés espèrent décrocher des marchés dans ce cadre. C'est d'ailleurs, et ils ne le dissimulent pas, l'une des principales raisons de leur présence au salon de Batimatec.

          Les organisateurs tablent sur la visite de quelque 30.000 personnes lors de cette 11ème édition du salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics. Est-ce que tous les visiteurs sont des professionnels du secteur ? Bien sûr que non. Une petite tournée ?* travers les stands permet de constater qu'il y a beaucoup plus de «badauds» que de professionnels venus s'enquérir des nouvelles technologies en matière de construction. Certains n'hésitent pas ?* venir avec femme et enfants pour faire le tour des stands en emportant des documents et des prospectus qu'ils jetteront une fois sortis du salon.

          Il faut savoir, par ailleurs, que ce constat dénote les lacunes d'organisations dénoncées par certains exposants. A titre d'exemple, l'organisateur de la participation belge souligne l'erreur contenue dans la fiche technique du salon fournie par l'organisateur citant un partenaire qui n'est même pas présent au Batimatec. Par ailleurs, hormis les journées d'études sensées capter un public de professionnels, peu d'actions ont été menées pour encourager la présence de décideurs comme l'espéraient nombre d'exposants.

          Comment

          Unconfigured Ad Widget

          Collapse
          Working...
          X