Announcement

Collapse
No announcement yet.

Eau : Un plan de 20 milliards de dollars pour les cinq prochaines années

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #46

    Mercredi 2 Juin 2010 -- L’irrigation dans la wilaya de Relizane a été renforcée par la réalisation de deux petits barrages ?* Yellel, ?* l’ouest du chef-lieu de wilaya. Ces deux projets ont été réceptionnés ?* titre provisoire. Le directeur de l’hydraulique de la wilaya de Relizane a indiqué, dans son intervention lors des travaux de la session ordinaire de l’APW qui s’est tenue ce lundi, consacrée ?* l’irrigation, que le premier barrage d’une capacité totale de 640.000 mètres cubes réalisé sur l’oued Yellel, dans la commune d’El-Kalaâ sera réservé ?* l’irrigation d’une superficie totale de 200 hectares. Le second ouvrage, concrétisé sur l’oued Mesrata dans la même commune, dispose d’une capacité de 20.000 mètres cubes et permettra l’irrigation de 5 hectares de terres agricoles, a-t-il ajouté. Le projet de réhabilitation du chenal du périmètre Mina, d’une longueur de 1,5 km et d’un volume de 120.000 mètres cubes, est en cours de réalisation, selon l’intervenant qui a indiqué que cette structure est destinée en particulier ?* l’organisation de la distribution de l’eau d’irrigation dans plusieurs domaines du périmètre Mina, sur une superficie totale de 5.300 hectares. Concernant la situation de la campagne d’irrigation ?* travers les périmètres de Mina et du Bas Cheliff, l’année dernière, le rapport présenté par le responsable de la direction de l’hydraulique fait état de la mobilisation de 30 millions de mètres cubes du barrage de Sidi M’hamed Benaouda pour l’irrigation de quelque 5.100 hectares du périmètre Mina, sur un programme de 17.200 ha de terres irriguées, et plus de 2.000 hectares du périmètre du Bas Cheliff pour lesquels plus de 10 millions de mètres cubes du barrage Gargar leur ont été destinés. L’eau d’irrigation est orientée pour les cultures maraîchères, l’oléiculture et l’arboriculture fruitière, a indiqué la même source. Le barrage Gargar, d’une capacité de 358 millions de mètres cubes, a stocké actuellement 157 millions de mètres cubes, alors que le barrage de Sidi M’hamed Benaouda, d’une capacité de 154 millions de mètres cubes, a une contenance actuelle de plus de 84 millions de mètres cubes. La wilaya de Relizane a bénéficié, l’année dernière, du projet d’un nouveau barrage d’une capacité de 120 millions de mètres cubes, qui sera lancé cette année ?* Jdiouia, pour l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation agricole.

    Comment


    • #47

      Jeudi 15 Juillet 2010 -- Le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, a donné le coup d’envoi, hier, aux travaux du barrage de Beni-Slimane, dans la wilaya de Médéa. La réalisation de ce projet, dont l’idée remonte ?* l’ère de l’ancien président de la République, Houari Boumediene, revêt «une importance capitale» dans la mesure où elle contribuera au règlement du problème du manque des ressources hydriques dans cette région qualifiée de la «deuxième Mitidja» d’Algérie. C’est ce qu’a révélé le ministre, soulignant que le taux de couverture en eau potable de cette wilaya a atteint, ?* présent, 70 % des besoins, avec l’alimentation de quelque 37 communes. Le barrage de Beni-Slimane comptant parmi les 19 barrages inscrits dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, du secteur des ressources en eau, aura pour objectif essentiel «la régularisation interannuelle des débits du cours d’eau et l’utilisation de cet apport pour l’irrigation des terres agricoles riveraines d’une superficie globale de 1 267 ha «. Ce projet a été attribué ?* l’entreprise algérienne Hydrotechnique, pour un montant de 4 milliards de dinars. Les délais de sa réalisation ont été fixés ?* une période de 32 mois.

      En attendant la livraison de ce projet dont la capacité est estimée ?* près de 30 millions m3, le réseau hydrique de la wilaya de Médéa sera prochainement alimenté par les eaux du barrage Kodiat Acerdoun (Bouira). Ce grand barrage devra également alimenter la région sud des wilayas de Tizi Ouzou, de Bouira et de Sidi Aïssa, dans la wilaya de Msila. Ainsi, les transferts sont répartis en trois lots, dont le premier destiné ?* la région sud de Tizi Ouzou qui sera «opérationnel ?* partir de la semaine prochaine», a indiqué le premier responsable des ressources en eau. Tandis que le taux d’avancement des travaux du deuxième lot devant alimenter la région de Médéa est estimé ?* 20 %.

      Au cours de sa visite, le ministre s’est enquis par ailleurs, successivement, des projets de renforcement de l’alimentation en eau potable de plusieurs communes et de réhabilitation du système AEP d’Aïn Boussif et Chelalet El-Adhaoura, ainsi que le projet de rehaussement de la digue du barrage de la nouvelle ville de Boughzoul. Un panel de projets qui, selon le ministre, devront, ?* coup sûr, « renforcer et conforter définitivement « l’alimentation en eau potable dans cette région. Au niveau national, une source du ministère affirme que l’Algérie dispose aujourd’hui d’une réserve hydrique jamais égalée en cette période d’été, de 3,8 milliards m3, avec un taux de remplissage des 65 barrages en exploitation de l’ordre de 66,28 %.

      La panne au barrage de Beni Haroun sera réglée demain

      Par ailleurs, le ministre des Ressources en eaux a rassuré, hier, ?* partir de la wilaya de Médéa, que la panne enregistrée au niveau du grand barrage de Beni Haroun, dans la wilaya de Mila, sera «réglée le 16 juillet (demain, ndlr)». Il a tenu ?* préciser qu’il s’agit d’une panne électrique qui a causé l’arrêt de l’une des deux pompes principales installées dans ce barrage, géré par la société française Alstom. Cette panne, survenue vers la fin de juin, rappelons-le, a causé la coupure d’eau dans plusieurs communes dans la wilaya de Constantine.

      Comment


      • #48

        تعكف وزارة المياه والموارد المائية على إعداد مشروع لإصلاح أعطاب شبكات الماء الشروب المتضررة من أشغال المشاريع الكبرى الجاري إنجازها عبر مختلف مناطق الوطن؛ حيث كشف مسعود تيرا، مدير المؤسسة الوطنية للتزويد بالماء الشروب، أن معدل الاستهلاك اليومي للماء لدى المواطن يقدر بـ160 لتر يوميا مقابل 6 ملايين متر مكعب لكل سكان الجزائر.

        أكد تيرا، خلال استضافته في حصة ''ضيف التحرير''، التي تبثها القناة الإذاعية الثالثة، أنه تم الشروع في برنامج جديد يهدف إلى إعادة تأهيل وترميم واستحداث شبكات للتزويد بالماء الشروب في 43 ولاية، وبالأخص منها الولايات الداخلية كـ: سطيف، الوادي، تيارت، سيدي بلعباس، مستغانم، معسكر، الشلف، ميلة، جيجل، بجاية، تيزي وزو. مشيرا إلى أنه انتهت مرحلة الدراسات في عشرين ولاية، وقد تم تخصيص غلاف مالي بقيمة 28 مليار دينار لتغطية تكاليف المشروع في الولايات الـ12 الأولى التي ستنطلق فيها أشغال الإنجاز قبل نهاية السنة الجارية.

        وحول الجهة المشرفة على المشروع، أفاد المتحدث أن الاعتماد سيكون بصفة أساسية على المؤسسات الوطنية المختصة، فيما قد يستعان بخبرات من الخارج للتسيير عن بعد.

        كما أوضح أن وزارة الموارد المائية تعمل حاليا على تحقيق برنامج طموح لعصرنة وتنمية القطاع في إطار برامج المخطط الخماسي الحالي، وذلك من خلال مكافحة تسرّب المياه وعقلنة استهلاك الماء الشروب، ومعالجة تصدع القنوات الذي تتسبب فيه أشغال عدد من المشاريع الكبرى التي تشهدها البلاد؛ منها الطريق السريع شرق ـ غرب، الميترو، الترامواي.

        Comment


        • #49
          Noureddine Bensalem :


          Lundi 2 Août 2010 -- L’eau du barrage Tichi-Haf est potable et ne présente aucun risque pour la santé des habitants, a déclaré M. Noureddine Dahdouh, responsable ?* l’ADE de Béjaïa. Cette déclaration était plus qu’attendue vu l’ampleur de la polémique au sujet de la qualité de l’eau du barrage de Tichi-Haf dont les vannes ont été ouvertes depuis le 21 juillet dernier lors de la visite d’Abdelmalek Sellal dans la wilaya. Ce jour-l?*, les habitants d’Ihaddaden et d’autres quartiers périphériques ont été approvisionnés, pour la première fois, par l’eau du barrage de Tichi-Haf. Mais cette eau dégageait une odeur nauséabonde comme si elle était mélangée aux eaux usées, selon les témoignages des habitants des quartiers concernés. Dès lors, l’inquiétude s’ensuivit devant le manque de communication des responsables ?* ce sujet. Les habitants, ayant peur pour leur santé, se sont rabattus sur l’eau minérale pour la consommation, laissant l’eau du robinet provenant du barrage de Tichi-Haf aux autres tâches ménagères présentant moins de risques pour leur santé. Hier, pour couper court ?* tout ce qui se dit ?* propos de cette eau, Noureddine Dahdouh a affirmé que des analyses sont effectuées quotidiennement et que des chimistes, biologistes et microbiologistes «veillent ?* donner leur avis chaque jour par des analyses». Pour lui, il n’y a pas de quoi s’inquiéter et le consommateur peut boire cette eau sans aucun risque. «La station de traitement d’Aït R’zine est conçue aussi ?* cet effet», a-t-il souligné.

          Comment


          • #50

            كشفت مصادر مطلعة على ملف احتراق محطة الضخ الخاصة بسد بني هارون بميلة، أن الأسباب الرئيسية لخسارة مضخة يقدر ثمنها بقرابة 180 مليار سنتيم، يعود لعدم وجود أي برنامج صيانة منذ سنة ,2008 كما حذرت ذات المصادر من التوقف النهائي لمحطة الضخ، في حالة استمرار الوضع على ما هو عليه، الأمر الذي سيقطع التموين بالمياه عن 6 ملايين نسمة وأكثـر من 50 ألف هكتار، في الوقت الذي طالب إطارات جزائريون الرئيس بوتفليقة بفتح تحقيق.

            خرج عدة إطارات عاملين بسد بني هارون ليكشفوا تورط بعض موظفي الشركة الفرنسية ''ألستوم'' المكلفة بتسيير المحطة، في احتراق المضخة الثانية لأكبر سد في الجزائر وثاني أكبر سد في إفريقيا، والذي يمون 6 ولايات بالماء الصالح للشرب بما يعادل أكثـر من 6 ملايين نسمة، إضافة إلى سقي 50 ألف هكتار، حيث قالت مصادرنا التي طالبت رئيس الجمهورية بإيفاد لجنة تحقيق سريعة للمركب، أن القضية بدأت بتاريخ 20 جوان الماضي حين سجل التقنيون هبوطا حادا في ضغط الكهرباء على مستوى الطور ''ج'' من المضخة، وهو ما جعلهم يتصلون مباشرة بمدير الصيانة لمطالبته بالحضور إلى المحطة من أجل معاينة الحادثة نظرا لخطورتها.

            وبعد إعادة تشغيل القاطع الكهربائي، والمضخات المسؤولة عن إخراج الماء من البئر لتجنب غرق المضخة، وبعد عودة المحطة إلى حالتها الطبيعية مع التأكد من عدم وجود أي خلل تقني على مستوى جميع أجهزة وأنظمة المحطة، وقع ما لم يكن في الحسبان حين اندلع حريق داخل محطة الضخ، يوم 23 جوان على الساعة السابعة صباحا، تسبب في احتراق كلي للمضخة وتوقفها عن النشاط، وهو ما يكلف عشرات الملايير لإعادة تشغيلها وقرابة السنة من عمليات الإصلاح.

            مصادرنا كشفت أن سبب احتراق المضخة يعود لكون جهاز الإطفاء الآلي المزودة به المحطة لم يعمل عند اندلاع الحريق، في وقت أن نظام الحماية الخاص بالمضخة لا يمكنه الاشتغال دون التأكد من سلامة جهاز الإطفاء. ما يعني، حسب مصادرنا، أن التقنيين الفرنسيين الذين قاموا بإصلاح العطب الأول قاموا ببرمجة النظام بطريقة يدوية مغلوطة للعمل دون اشتراط سلامة جهاز الإطفاء، على الرغم من أنه يعتبر أحد أهم الشروط الرئيسية لبدء الضخ، حيث قالت مصادرنا لو كان النظام يعمل بشكل آلي وعادي ما كانت المضخة تشتغل دون نظام الحماية الخاص بها، والذي وضع خصيصا لإخماد أي نار تنشب في المضخة فور وقوعها.

            ذات المصادر قالت إن سبب إخراج نظام الحماية من البرمجة يدويا يعود إلى سببين، أولهما وجود خلل في استشعار أي إشارات عن وجود حريق، بسبب عطب مس لاقط الحرارة الذي يكلف بضعة دولارات فقط، ما يعني أن النظام الآلي ما كان ليسمح بتشغيل المحطة بوجود هذا الخلل، إضافة إلى عدم تزويد النظام بثاني أكسيد الكربون الذي يتم استعماله في عمل جهاز الإطفاء نظرا لغلائه. هذه الحادثة جعلت ذات المصادر تؤكد أن مضختي سد بني هارون اللتين كلفتا قرابة 180 مليار سنتيم، أي ما يعادل 23 مليون دولار، تواجهان خطر التوقف النهائي بسبب الغياب التام لجميع أنواع الصيانة داخل المحطة، حيث كشفت مصادرنا أنه منذ تاريخ افتتاح السد من قبل رئيس الجمهورية، لم تجر أي صيانة شاملة، ولم تقم الشركة الفرنسية بتكوين أي إطار جزائري، زيادة على عدم توفر قطع الغيار الخاصة بالمضخة داخل المركب. كما وضع ذات الإطارات ملفا خاصا بكل الأعطاب التي مست المحطة منذ تدشينها في سبتمبر ,2007 وكلها أعطاب بسيطة تم إهمالها والتي أثـرت على السير الحسن للمضخة، كما حذروا من وقوع المضخة رقم واحد في نفس الإشكال نظرا لوجود عدة اختلالات تقنية بها قد تضعها خارج الخدمة في أية لحظة.

            من جهة أخرى، اتهم العمال إدارة الشركة الفرنسية بإخفاء حقيقة الحريق وتحميل إطارات جزائريين المسؤولية مع طردهم، في وقت أن الإطارات الفرنسيين المسؤولين المباشرين عن سلامة المضخة، لم يحاسب أي منهم، كما كشفوا عن وجود تلاعبات كثيرة من حيث تسيير الشق الاجتماعي للعمال، فمثلا مرتبات السائقين والميكانيكيين أعلى من مرتبات المهندسين وغيرها من التجاوزات.

            Comment


            • #51
              Riyad Hamadi :


              Mercredi 13 Octobre 2010 -- Les pluies enregistrées ces derniers jours ont permis aux barrages de se remplir. Le taux de remplissage des 65 barrages en exploitation en Algérie a atteint mercredi 57%, ce qui représente un stockage total de 3,3 milliards de m3, a indiqué le ministère des Ressources en eau. Les barrages de l’est du pays ont emmagasiné plus d'eau que ceux des régions centre et ouest, puisque le taux de remplissage des 23 barrages de cette région a atteint 64,19% dont 14 sont remplis ?* plus de 60%, a précisé le ministère ?* l’APS. Le ministère a ajouté également que grâce aux précipitations enregistrées ces derniers jours, trois barrages sur 23 situés ?* l'est du pays sont remplis ?* 100%. Il s'agit du barrage de Kissir (Jijel), Oued Othmania (Constantine) et Benizid (Skikda). Les 12 barrages du centre ont atteint, quand ?* eux, un taux de remplissage de 56,40% dont 5 remplis ?* plus de 60% comme Keddara (Alger) et Tilsdit (Bouira) ?* 100%.

              Comment


              • #52

                من المرتقب أن تقوم عدة شركات ألمانية، متخصصة في قطاع المياه والسدود والري والتطهير، بزيارة إلى الجزائر لدراسة فرص الاستثمار والشراكة في القطاع.

                وتعد زيارة الوفد الألماني الأهم منذ سنوات تزار فيها الجزائر من وفود ألمانية، خاصة بعد دخول أول شركة ألمانية السوق الجزائري، وحصولها على عقد تفويض تسيير شبكة المياه. وقد مرت أكثر من سنة على إبرام العقد الذي فازت به الشركة الألمانية ''جيلسان ووثر'' في مارس 2009 لتسيير شبكة المياه والتطهير بولايتي عنابة والطارف، بعد أن قدمت إلى الجزائر في جويلية ,20087 واعتمادها مخطط أعمال شاملا وبرنامجا استثماريا بقيمة 31 مليار دينار يمتد لخمس سنوات و نصف. وقد واجهت الشركة الألمانية عدة مشاكل في مجال التسيير؛ حيث تلقت بداية السنة الحالية إعذارا مع الدعوة لضمان كافة البنود المتفق عليها في العقد.

                وتأتي زيارة الوفد الألماني لتدعيم تواجد الشركات الألمانية في قطاع رصد له خلال السنوات الخمس المقبلة أكثر من 780 مليار دينار، أو ما يعادل 81,10 ملايير دولار، خصصت في الفترة الممتدة ما بين 2011 إلى 2014 بالخصوص، لإقامة 350 مشروع في مجال التزود بالمياه الصالحة للشرب، و48 محطة لتطهير المياه، وبناء 35 سدا و25 نظاما لتحويل المياه، واستكمال عدد من محطات تحلية مياه البحر. وهي مشاريع تثير شهية الشركات الكبرى التي تسعى إلى منافسة الشركات الكندية والصينية والفرنسية، التي كانت تستفيد بقسط كبير من مشاريع المياه خلال السنوات الماضية.

                وفي نفس السياق، قدمت الشركات الأمريكية مقترحات لإبرام شراكة في عدد من المجالات المتصلة بالمياه، منها بناء السدود وتحويل المياه ومحطات تحلية مياه البحر. وينتظر أن تستمر المفاوضات، خلال الأسابيع المقبلة، لضمان تموقع عدد منها بعد دعوة وزير الموارد المائية السيد عبد المالك سلال لها لزيارة الجزائر.

                Comment


                • #53
                  Merouane Mokdad :


                  Mercredi 3 Novembre 2010 -- Les tarifs de consommation d’eau potable ne vont pas augmenter. L’annonce a été faite par Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, mercredi matin sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale. «Tant qu’on n’a pas amélioré correctement le service de distribution de l’eau, il est hors de question de demander une augmentation des prix de consommation d’eau», a-t-il dit. L’important est selon lui, que tous les clients payent leurs factures. «Certains pensent que la hausse des tarifs règle le problème de l’économie de l’eau, on n’en est pas l?*», a-t-il appuyé précisant que cette hausse sera inévitable en cas d’augmentation des coûts de l’énergie et des intrants. Il a indiqué que l’ADE récupère actuellement des services d’eau dans les communes. «Elle a déj?* récupéré ceux de 800 communes sur les 1.541. Dans beaucoup de communes, les gens n’étaient pas habitués ?* payer l’eau. Il y a encore des difficultés ?* recouvrir les créances», a-t-il expliqué. Il a estimé les créances ?* presque 85 milliards de dinars.

                  Selon lui, l’Etat continuera ?* subventionner l’eau consommée par les agriculteurs. Il a indiqué que 65 barrages existent en Algérie dont 7 réceptionnés en 2010. «En 2014, l’Algérie aura 84 barrages», a-t-il annoncé. Selon lui, les stations de dessalement d’eau de mer ne provoquent aucune pollution marine. «Nous avons programmé la construction 13 unités de dessalement d’eau de mer avec une capacité de traitement quotidienne entre 100.000 et 500.000 mètres cube. N’oubliez pas qu’?* un moment donné nous avons pensé ?* importer de l’eau par bateau ! Il suffit qu’il y ait une faible pluviométrie pendant deux ans, et c’est la catastrophe», a-t-il dit précisant que ces projets visent ?* «sécuriser définitivement» les grandes villes et économiser les eaux souterraines. Les eaux des barrages seront dirigées vers l’agriculture.

                  Comment


                  • #54
                    Merouane Mokdad :


                    Mercredi 3 Novembre 2010 -- La gestion de l’entreprise allemande Gelsenwasser qui s’occupe de la distribution de l’eau ?* Annaba sera soumise ?* un audit. «L'Algérienne des eaux (ADE) vient de lancer un appel d’offres pour recruter un auditeur. Cet auditeur va faire une évaluation de la gestion des eaux ?* Annaba. Cette évaluation déterminera la nature des mesures ?* engager. Si c’est bon, on continue. Dans le cas contraire, chacun prendra sa route», a déclaré Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, invité mercredi de la chaîne III de la radio nationale.

                    «À Alger, Suez a fait un travail correct jusqu’?* maintenant particulièrement en terme de réhabilitation de la distribution de l’eau. Avec Agbar Aqua de Barcelone, qui gère les eaux d’Oran, la tendance est également correcte. C’est moins correct pour la Marseillaise des eaux ?* Constantine et nettement moins correct pour Gelsenwasser ?* Annaba. C’est la raison pour laquelle nous suivons de près ces deux wilayas», a-t-il ajouté. Il est notamment reproché ?* Gelsenwasser et ?* La Marseillaise des eaux, qui ont signé les contrats en 2007, le non règlement du problème des fuites d’eau, la distribution non continue et le non respect des programmes de formation des personnels.

                    Revenant sur ses déclarations faites ?* Washington, le ministre a précisé que l’Algérie a toujours cherché ?* rendre son marché concurrentiel. «Nous cherchons les meilleurs au prix le moins cher. Aux Etats-Unis, des opérateurs pensent que l’Algérie donne la préférence aux entreprises européennes du fait qu’elle soit liée par un accord d’association ?* l’Union européenne. Aussi ai-je tenu ?* dire que marché algérien est ouvert ?* tous les pays amis de l’Algérie, l’essentiel étant que nos partenaires nous offrent les meilleures prestations», a-t-il expliqué. Il a cependant noté que la priorité sera toujours accordée ?* l’entreprise algérienne.

                    Comment


                    • #55

                      Jeudi 4 Novembre 2010 -- Un projet de transfert d’eau de la région d’El-Goléa vers les Hauts Plateaux est en cours d’étude, a annoncé hier le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal. «Nous avons lancé une étude pour réaliser un transfert d’eau ?* partir de Oued Mehiguen (nord d’El-Goléa) vers Djelfa, vers le sud de Msila et le sud de Tiaret pour permettre le développement de l’agriculture et de l’élevage dans ces régions des Hauts Plateaux», a expliqué le ministre sur les ondes de la radio nationale. Il a fait savoir, par ailleurs, qu’un important transfert d’eau ?* partir de barrages des wilayas de Sétif et de Jijel est en cours de réalisation pour irriguer au minimum 30.000 hectares de terres entre El-Eulma et Sétif. S’agissant de la réalisation du transfert d’eau d’In Salah vers Tamanrasset, M. Sellal a indiqué que les travaux avancent très bien et que le projet sera certainement livré au début du mois de mars prochain.

                      À une question sur l’utilité de réaliser des stations de dessalement, le ministre a affirmé que cette activité est fondamentale pour renforcer l’AEP, notamment dans les grandes villes, ajoutant, qu’»il ne faut pas oublier l’époque où l’Algérie avait pensé ?* importer de l’eau par bateau». «Il suffit qu’il y ait une faible pluviosité pendant deux années pour envisager la catastrophe», a-t-il mis en garde. Le ministre a indiqué dans ce contexte que son département œuvre actuellement ?* sécuriser définitivement les grandes villes en matière d’AEP et ?* éviter la surexploitation des eaux souterraines et superficielles. Celles-ci sont destinées au développement de l’agriculture dans les Hauts Plateaux qui, a-t-il dit, sont le cœur du pays. Il a relevé que 13 nouvelles grandes unités d’une capacité de 100.000 et 500.000 m3/jour sont programmées pour le court et le moyen terme.

                      Rappelant les grands axes de la politique de l’Algérie en matière de ressources en eau, le ministre a relevé que sept grands barrages ont été réceptionnés en 2010, portant ainsi le nombre de ces infrastructures ?* 65 ?* travers le pays. M. Sellal a précisé que le plus grand barrage dont les travaux ont été achevés cette année est celui de Koudiat Acerdoune, d’une capacité de 220 millions de m3. Il est prévu qu’il réponde aux besoins des wilayas de Tizi Ouzou, Médéa et Bouira. Ces barrages portent la capacité totale de stockage d’eau en Algérie ?* 7,1 milliards de m3. Ces capacités étaient de l’ordre de 4 milliards de m3 en 2000 et devront passer ?* 9,1 milliards de m3 en 2014.

                      Comment


                      • #56
                        Riyad Hamadi :


                        Mardi 30 Novembre 2010 -- Le groupe suisse SwissINSO a annoncé mardi 30 novembre la signature d'un contrat de vente avec l’Algérie pour son unité de purification d'eau «Krystall», fonctionnant entièrement ?* l’énergie solaire. Cette unité de purification et de désalinisation de l'eau alimentée ?* 100% par énergie solaire sera installée dans le sud du pays. Elle constituera la première usine du genre en Afrique du Nord, selon la même source. «Les unités Krystall sont particulièrement bien adaptées aux pays comme l'Algérie pour répondre aux pénuries extrêmes et chroniques en eau propre», a déclaré Paul de Belay, vice-président de SwissINSO. Nous sommes très heureux que notre technologie ait été choisie. Cet accord représente également une opportunité importante pour la croissance de nos activités commerciales dans la région d'Afrique du Nord», a-t-il ajouté. Krystall devrait être intégralement opérationnelle d'ici ?* début avril 2011, selon la même source. SwissINSO espère vendre d’autres unités similaires ?* l’Algérie et aux pays voisins. Krystall est le premier système de purification de hauts volumes d'eau clé-en-main au monde ?* être alimenté ?* 100% par énergie solaire, selon SwissINSO. Sa technologie brevetée d'osmose inverse peut purifier jusqu'?* 100.000 litres d'eau saumâtre ou contaminée par jour, ou 50.000 litres d'eau de mer, en eau potable pure. «Ses coûts d'exploitation et de maintenance ne représentent qu'une fraction de ceux des unités conventionnelles», a précisé SwissINSO. Cette unité peut être utilisée notamment pour les villes et villages isolés, non raccordés au réseau électrique, les situations humanitaires et de secours, les hôtels, les îles et les camps clés en main. De nombreux villages et villages du sud du pays font face ?* de graves pénuries d'eau potable alors que le sous-sol du Sahara regorge d'eau saumâtre.

                        Comment


                        • #57

                          Mercredi 1 Décembre 2010 -- Le taux de remplissage des 65 barrages en exploitation en Algérie a atteint 58,06% ?* fin novembre dernier, ce qui représente un stockage total de 3,37 milliards de m3. L'apport de l'automne pour les 65 barrages a été de 340 millions de m3, soit l'équivalent de 3 ?* 4 grands barrages, précise mercredi le ministère ministère des Ressources en Eau. Ce sont les barrages de la région Est du pays qui ont emmagasiné le plus d'eau, puisque le taux de remplissage des 23 barrages de cette région a atteint 67,47% dont 5 barrages sont remplis ?* 100% et 14 autres ?* plus de 60%, note encore le département de Sellal qui relève que l'apport ?* été de 223 millions de m3. Les 12 barrages de la région Centre du pays ont atteint, quand ?* eux, un taux de remplissage de 56,57% dont 5 remplis ?* plus de 60%, comme Keddara (Alger) avec 61%, et Taksebt ?* 91% avec un apport globale de 51,5 millions m3. Avec ses 16 barrages, la région du Chélif a enregistré un taux de remplissage de 51,32% dont 9 barrages sont pleins ?* plus de 60% de leur capacité pour un apport de 48,2 millions de m3. À l'ouest du pays, le taux de remplissage des 13 barrages que compte la région a atteint 49%, alors que 6 sont remplis ?* plus de 60% pour un apport de 16,5 millions de m3.

                          Comment


                          • #58
                            Merouane Mokdad :


                            Jeudi 30 Décembre 2010 -- Le coût du projet de transfert d’eau Aïn Salah-Tamanrasset est estimé ?* 1,9 milliard de dollars. «Contrairement ?* ce qui a été dit, le coût de ce projet n’a pas été réévalué. Il comprend l’ensemble des réalisations. Il y a même un reliquat qui sera utilisé plus tard pour construire une unité de déminéralisation car la qualité de l’eau pourrait changer avec des grammes supplémentaires de sel qui vont s'ajouter au fil du temps», a déclaré Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, invité jeudi 30 décembre de la Chaîne III de la radio nationale. Selon M. Sellal, les travaux de ce projet lancé il y a deux ans avancent correctement. «Contractuellement, le projet doit être livré ?* la fin du premier semestre 2011. Nous avons mis la pression sur les entreprises chinoises et Cosider. Tamanrasset aura l’eau fin mars 2011, dans une première phase, s’il n’y pas d’incidents techniques d’ici l?*. Et le projet sera réceptionné définitivement au cours de 2011», a-t-il ajouté. Les deux canalisations parallèles du grand projet de transfert d’eau Aïn Salah –Tamanrasset sont longues de 770 km. Elles prennent source dans la nappe Albienne du sud de Aïn Salah, l’une des plus importantes au monde. Le débit est estimé ?* 100 000 mètres cube/jour. «La région de Tam n’a aucune ressource. Constat fait après plusieurs recherches. La seule et unique possibilité était de lancer ce projet qui coûte beaucoup mais il entre dans le cadre de la politique d’occupation du territoire. Cela répond ?* un souci de répartir équitablement la ressource nationale pour les citoyens du Sud du pays», a-t-il dit. Selon lui, les besoins de Tamanrasset ne devraient pas dépasser les 50.000 mètres cube/jour vers 2030. M. Sellal a indiqué que les localités situées sur le transfert (Aïn M’Guel, Aïn Ecker et Abalessa) seront également alimentées en eau. D’après lui, les stations de pompage, qui seront accompagnées de bases de vie, permettront ?* terme d’occuper et de sécuriser l’espace vide situé entre Aïn Salah et Tamanrasset. «Si nous n’occupons pas l’ensemble de notre territoire, d’autres le feront», a-t-il averti. Abdelmalek Sellal a indiqué qu’une deuxième station de pompage (SP2) sera livrée le 4 janvier. La troisième (SP3) sera mise en service le 15 du même mois. Il a annoncé que les études sont actuellement en phase d’achèvement pour lancer un autre grand projet de transfert d’eau ?* partir de l’albien d'El Goléa vers Djelfa, Msila et Tiaret. Ce projet consiste en un transfert de 600 millions de mètres cube par an. Le projet de transfert d’eau dans les hautes plaines sétifiennes sera, selon lui, achevé en 2011 alors que celui de Chott El Gharbi (Tlemcen) sera bientôt lancé.

                            Comment


                            • #59
                              Sonia Lyes :


                              Jeudi 30 Décembre 2010 -- Une réunion d’évaluation de la gestion des eaux par des entreprises étrangères engagées dans quatre grandes wilayas du pays aura lieu mardi prochain, a annoncé jeudi 30 décembre sur les ondes de la Chaîne III, le ministre des ressources en eau Abdelmalek Sellal. «Nous allons faire l’évaluation, et quelle que soit la situation, nous devons absolument consolider les acquis obtenus ?* ce jour. Il y a eu de bons résultats qu’il faut aussi consolider», a affirmé M. Sellal. «Il y a eu de bons résultats au niveau d'Alger. Il y a une tendance ?* avoir de bons résultats sur Oran. Il y a une stagnation au niveau de Constantine et il y a une insuffisance ?* Annaba», a-t-il dit ?* propos des quatre entreprises. À Alger, les eaux sont gérées en partenariat avec Suez. À Oran, c’est l’espagnol Agbar qui assure la gestion. Pour Constantine, c’est un autre français : la Marseillaise des eaux. Enfin, la gestion des eaux de Annaba est confiée ?* l’allemand Gelsenwasser. Selon le ministre, des mesures seront prises ?* l’encontre des entreprises dont la gestion est en deç?* des attentes des autorités. «Nous sommes en train de booster ces entreprises, si ça ne donne pas de résultats nous allons prendre les mesures conséquentes», a-t-il dit. Par ailleurs pour lutter contre l’utilisation «intempestive» de l’eau, une «police de l’eau» va commencer sa mission prochainement. 450 postes budgétaires ont été crées ?* cet effet dans le cadre de la loi de finances.

                              Comment


                              • #60
                                Riyad Hamadi :


                                Dimanche 23 Janvier 2011 -- L’Algérie ne devrait pas connaître de problèmes d’eau l’été prochain. Les pluies qui se sont abattues sur le pays ces derniers mois ont permis de remplir les barrages et de reconstituer de bonnes réserves. Le taux de remplissage des 65 barrages en exploitation ?* travers le territoire national a atteint 59%, ce qui permettra «de sécuriser l'alimentation en eau potable (AEP) pour l'été prochain», a appris l'APS dimanche auprès du ministère des Ressources en eau. La réserve globale de ces barrages est ainsi passée de 3,37 milliards de mètres cubes (m3) fin novembre 2010 ?* 3,42 milliards m3 actuellement, explique cette source. Durant cette période de deux mois, la réserve des barrages, et en dépit des consommations, a ainsi évolué de 50 millions de m3 correspondant ?* une hausse de 1,5%, ?* la faveur des précipitations enregistrées notamment fin décembre 2010, selon la même source.

                                Comment

                                Unconfigured Ad Widget

                                Collapse
                                Working...
                                X