Announcement

Collapse
No announcement yet.

La prostitution tisse sa toile dans les grandes villes

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #16

    أودع وكيل الجمهورية لدى محكمة تيزي وزو، أول أمس، 18 شخصا من بينهم 13 امرأة الحبس الإحتياطي بتهمة إنشاء مكان لممارسة الدعارة. واستنادا لمصدر أمني، فإن عملية توقيف المتهمين تمت بداخل مخمرة ''محشاشة '' تقع بالمكان المسمى ''لاقار نمعاثقة'' التابع إداريا لبلدية معاتقة، حيث حسب المصدر نفسه، تم ضبطهم، أي الموقوفين، في حالة تلبس.

    Comment


    • #17

      قام أعوان الفرقة الجنائية التابعة للمصلحة الولائية للشرطة القضائية بالأغواط، بتفكيك شبكة دعارة بحي المستقبل الجديد بمدينة الأغواط، تضم أربعة أشخاص من بينهم امرأتين، وتتراوح أعمارهم بين 26 و44 سنة.

      فبناءا على معلومات بلغت مصالح الأمن، قام أعوان الشرطة بمداهمة الشقة وتفتيشها وتوقيف المتهمين الأربعة متلبسين بممارسة الدعارة، ليتم توقيفهم وتقديمهم للسيد وكيل الجمهورية لدى محكمة الأغواط بتهمة الدعارة وإنشاء محل للفسق والدعارة وإيداعهم الحبس المؤقت في انتظار محاكمتهم.

      Comment


      • #18
        Samir Haddadi :


        Dimanche 27 Mars 2011 -- La route nationale n°9, reliant la wilaya de Bejaïa à celles de Sétif et Jijel, a été coupée à la circulation dès la matinée de ce dimanche 27 mars au niveau de la ville de Tichy par des habitants de la commune. Ils protestent contre les patrons des night club, qui pour faire marcher leurs affaires, recrutent des filles. Elles viennent de toutes les wilayas de l’intérieur du pays en quête d’un emploi. Leur nombre en constante augmentation gène visiblement les habitants connus pour leur conservatisme. Ils exigent des pouvoirs publics l’exécution des arrêtés de fermeture des night club jusqu'ici restés en suspens. Leur leitmotiv : «Nettoyer la ville de Tichy des lieux de débauche».

        Comment


        • #19
          Riyad Hamadi :


          Vendredi 6 Mai 2011 -- Après avoir demandé en vain aux autorités locales de fermer des boîtes de nuit situées à Tichy à 15 km à l’est de Bejaïa pour «atteinte aux bonnes mœurs», les habitants de cette région sont passés à l’acte. Dans la nuit de jeudi à vendredi, ils ont saccagé plusieurs hôtels de cette station balnéaire qui attire chaque année des milliers de touristes de toutes les régions du pays. Les façades de ces hôtels ont subi d’importants dégâts, ont affirmé à TSA des témoins. Après un rassemblement devant le siège de la sûreté de Daïra, les contestataires ont ciblé quelques hôtels, y causant des dégâts importants et endommageant des véhicules en stationnement dans leur parc, a précisé la police à l'APS. «Le saphir bleu», «Le golf» et la «Villa d'Est» ont subi le plus de dégâts de cette «descente punitive», selon un gestionnaire d'hôtel qui a fait état d'affrontements entre assaillants et services de gardiennage. «Des familles et des enfants ont subi un grand choc», a‑t‑il affirmé. Les manifestants ont fermé à plusieurs reprises la route nationale No 9 – qui relie Bejaïa à Sétif – pour réclamer la fermeture des boîtes de nuit de ces hôtels, devenus de véritables lieux de prostitution, selon les habitants. Les manifestants se plaignaient aussi de la dégradation des mœurs dans cette région conservatrice. Les habitants sont excédés par la présence dans cette station balnéaire de prostituées venues de toutes les régions du pays. Ces hôtels attirent des clients de tout le pays. Si durant la saison estivale ces établissements sont fréquentés par des touristes qui viennent passer des vacances au bord de la mer, en hiver, certains hôtels utilisent des prostituées pour attirer un autre type de clientèle. Le recours à la violence par les habitants est la conséquence directe du laxisme des autorités locales et centrales dans le traitement des revendications des manifestants. La wilaya de Bejaïa, le ministère de l’Intérieur et la DGSN ont laissé pourrir la situation en gardant le silence sur les blocages de routes et en ignorant les revendications des habitants de Tichy et de ses environs. Leur silence a poussé les habitants à se faire justice eux‑mêmes !

          Comment


          • #20
            Riyad Hamadi :


            Jeudi 26 Mai 2011 -- Des dizaines d’habitants de Tichy, station balnéaire à l’est de Bejaïa, ont manifesté ce jeudi 26 mai devant le commissariat de police pour demander la fermeture des bars et boîtes de nuit de la ville. Les manifestants ont fermé une partie de la route nationale No 9. Une seule voie de circulation a été laissée ouverte à la circulation automobile. Sur des banderoles, les manifestants, plus d’une centaine selon des témoins oculaires, ont exigé la fermeture des bars et boîtes de nuit, accusés par la population d’atteinte aux «bonnes mœurs». Les manifestants ont décidé d’occuper la rue jusqu’à la fermeture de ces établissements indésirables. Cette nouvelle manifestation pacifique intervient après les attaques contre de nombreux hôtels situées sur la cote de Tichy menées par les habitants dans la nuit du 5 au 6 mai dernier. Les manifestants ont fermé à plusieurs reprises la route nationale No 9 – qui relie Bejaïa à Sétif – pour réclamer la fermeture des boîtes de nuit de ces hôtels, devenus de véritables lieux de prostitution, selon les habitants. Mais les autorités locales n’ont pris aucune mesure pour satisfaire les revendications des habitants.

            Comment

            Unconfigured Ad Widget

            Collapse
            Working...
            X