Announcement

Collapse
No announcement yet.

News from Algeria 2011

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • News from Algeria 2011


    Samedi 1 Janvier 2011 -- La chambre criminelle de Bouira a rendu son verdict, tard dans la soirée de jeudi dernier, dans une affaire de terrorisme en condamnant, après délibérations, deux accusés à des peines de prison ferme. Selon l'arrêt de renvoi, il s'agit de deux frères, L.A., âgé de 32 ans et L.S originaires de la commune de Djebahia à l’ouest de la wilaya. Le deuxième accusé est en fuite. Les deux accusés sont poursuivis pour financement et soutien aux groupes islamistes. L.A., avait été arrêté par les services de sécurité à la fin de mois de juin de l’année 2009 à Bordj Bou Arréridj. Reconnu coupable, le principal accusé a été condamné à 3 ans de réclusion criminelle, alors que son frère a été condamné à 20 ans de prison ferme, par coutumace.

  • #2

    Comment


    • #3

      January 1, 2011 -- An Algerian cargo ship carrying 27 crew was pirated Saturday off a port in Oman, bringing to 28 the total number of vessels held by pirates off the coast of Somalia, European Union naval forces said. The Blida, a 20,586 tonne bulk carrier, was seized around 150 nautical miles southeast of the Oman port of Salalah, the EU-Navfor anti-piracy forces said in a statement. The vessel was on its way to Dar es Salaam, Tanzania, from Salalah in Oman, at the time of the attack with a crew of Algerian, Ukrainian and Filipino sailors. "No further details of the attack are known at this stage," the statement said. EU-Navfor said there were currently 28 vessels and 654 hostages being held by pirates off the coast of Somalia. A Mozambique fishing boat was earlier reported to have been seized Friday near the Mozambique coast.

      Comment


      • #4
        Rafik Tadjer :

        Originally posted by Al-khiyal View Post

        Dimanche 2 Janvier 2011 -- Des pirates somaliens ont détourné le « Blida », un bateau-cargo algérien, ont annoncé ce dimanche 2 janvier les forces européennes anti-piraterie. Le « Blida » avait à son bord 27 membres d’équipage, issus d’Algérie, d’Ukraine et des Philippines, a précisé cette source. Il a été intercepté à 150 miles nautiques au sud-est du port de Salalah, à Oman. Au moment de l’attaque, le vraquier algérien, chargé, se dirigeait de Salalah vers Dar Essalem, en Tanzanie, où il devait livrer sa cargaison de 26.000 tonnes. Les circonstances et les détails de l’attaque n’étaient pas connus dimanche, selon la force européenne. C’est la première fois qu’un navire algérien est détourné par les pirates somaliens. Ces derniers détiennent actuellement 28 navires et 654 personnes en otage, selon les données des forces européennes anti-piraterie.

        Comment


        • #5

          Comment


          • #6

            Dimanche 2 Janvier 2011 -- Le président Abdelaziz Bouteflika a dénoncé dimanche l'attentat, perpétré dans la nuit de vendredi à samedi devant une église copte d'Alexandrie, qui a fait 21 morts, le qualifiant d' «horrible acte criminel» dans un message de condoléances à son homologue égyptien. «C'est avec une grande tristesse et une profonde affliction que j'ai appris la douloureuse nouvelle du crime terroriste qui a ciblé l'église des Saints (Al-Qiddissine) à Alexandrie faisant d'innocentes victimes parmi les citoyens égyptiens», écrit M. Bouteflika. «Je demeure convaincu que cet horrible acte criminel qui nous a tant peinés, le peuple algérien et moi‑même, ne fera que renforcer la volonté du peuple égyptien et raffermir sa détermination à aller de l'avant, lui qui a toujours su faire preuve de solidarité dans les circonstances les plus éprouvantes», souligne le président algérien. L'attentat a été commis vers minuit et demie alors que les fidèles commençaient à sortir d'une messe. Le ministère égyptien de l'Intérieur estime qu'il a «probablement» été provoqué par un kamikaze porteur d'explosifs de fabrication locale, mais commandité par «des éléments extérieurs».

            Comment


            • #7
              Rafik Tadjer :


              Dimanche 2 Janvier 2011 -- Sur les 27 membres d’équipage du MV Blida, le navire algérien détourné, samedi 1er janvier par des pirates somaliens, 17 sont de nationalité algérienne, a précisé, dimanche, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le capitaine du navire ainsi que cinq membres d'équipage sont de nationalité ukrainienne. Les quatre autres membres sont originaires des Philippines, de Jordanie et d'Indonésie, selon le communiqué. «Un vraquier battant pavillon algérien MV Blida a fait samedi après-midi l'objet d'un acte de piraterie en haute mer alors qu'il se dirigeait vers le port de Mombasa (Kenya)», a indiqué le ministère dans un communiqué. Selon l'armateur IBC (société mixte à majorité saoudienne), «l'acte de piraterie n'a pas été revendiqué», a ajouté le ministère algérien, qui souligne que «les services compétents du ministère suivent les développements de cette affaire». C’est la première fois qu’un navire algérien est détourné par les pirates somaliens. Ces derniers détiennent actuellement 28 navires et 654 personnes en otage, selon les données des forces européennes anti-piraterie.

              Comment


              • #8
                Sonia Lyes :


                Lundi 3 Janvier 2011 -- Le directeur général de la société IBC, armateur du vraquier battant pavillon algérien MV Blida retenu depuis samedi par des pirates au large de la Somalie, a indiqué lundi «qu’aucun contact n’a été établi avec les pirates depuis samedi». «Les moyens de communications sont coupés et à l’heure où je vous parle, aucun contact n’a été établi avec le navire», a déclaré Nacer Mansour à la radio algérienne. Il a précisé qu’une cellule a été mise en place pour tenir les familles des otages informées de l’évolution de la situation. Victime d’un acte de piraterie, le vraquier MV Blida se dirigeait vers la Tanzanie. 17 marins algériens étaient à son bord. Dans un communiqué rendu public dimanche, le ministère algérien des Affaires étrangères avait indiqué que «les services compétents du ministère suivent les développements de cette affaire». L’acte de piraterie n’a pas été pour l’heure revendiqué.

                Comment


                • #9

                  Comment


                  • #10

                    January 3, 2011 -- The trial has begun in France of eight men accused of carrying out armed robberies and other crimes to finance militant Islamist movements. Ouassini Cherifi, a 36-year-old French-Algerian known as "the Turk", is accused of heading a gang which served as a source of funding for al-Qaeda. The defendants also include several Tunisians and one other Frenchman. Some have admitted being members of a gang and taking part in an attempted robbery, but not financing militants. Prosecutors say Mr Cherifi met members of a militant cell during a trip to Turkey in September 2005, and agreed to finance their operations. His gang is alleged to have operated out of the back room of a restaurant he owned in the Paris suburb of Clichy-Sous-Bois. During an operation which led to the eight defendants being arrested, the police were given a tip-off about a nearby garage. They found weapons, ammunition, explosives, police uniforms and bullet-proof vests. The men were charged with attempting to rob a company that transports cash, and an armed robbery of a courier company during which documents from the French government's printers were stolen. In 2002, Mr Cherifi was sentenced to five years in prison for trafficking fake passports linked to radical Islamist groups.

                    Comment


                    • #11

                      Lundi 3 Janvier 2011 -- La couverture sécuritaire a atteint actuellement 70 % du territoire national, a indiqué lundi le directeur général de la sûreté nationale (DGSN), Abdelaghani Hamel. «La couverture sécuritaire du territoire national est estimée actuellement à 70 %», a déclaré M. Hamel lors d'une visite à Biskra. «Des efforts ininterrompus sont déployés en vue d'assurer une couverture sécuritaire globale du territoire national et faire face à toutes les formes de criminalité», a ajouté le DGSN. La police nationale compte actuellement plus de 170.000 agents, dont 14.000 femmes. Elle est organisée en directions spécialisées dont celle de la Police Judiciaire, des Renseignements Généraux, de la Sécurité Publique, des Unités Républicaines de Sécurité et de la Police des Frontières et de l'Immigration.

                      Comment


                      • #12

                        Mardi 4 Janvier 2011 -- L'armateur d'International Bulk Carriers (IBC) a indiqué, mardi 4 janvier, qu'il était sans contact avec l'équipage d'un navire battant pavillon algérien capturé samedi par des pirates dans l'Océan indien, selon l'agence de presse APS. «Nous sommes sans nouvelles du vraquier et de son équipage», a déclaré une source chez IBC, une société mixte de droit algérien à majorité saoudienne, spécialisée dans le transport maritime de cargaisons homogènes. Le vraquier MV Blida, avec 27 membres d'équipage dont 17 de nationalité algérienne, avait été attaqué par des pirates samedi dans l'Océan indien alors qu'il faisait route vers le port Kenyan de Mombasa. L'armateur a précisé avoir reçu mardi les familles des 17 marins algériens. Le ministère des Affaires étrangères avait indiqué dimanche que l'acte de piraterie «n'avait pas été revendiqué», précisant qu'il suivait les développements de cette affaire. Le capitaine du navire ainsi que cinq membres d'équipage sont de nationalité ukrainienne. Les 4 autres membres sont originaires des Philippines, de Jordanie et d'Indonésie, selon le ministère. Le bateau se trouvait à 150 miles au sud-est du port de Salalah (Oman) et se dirigeait vers Dar es Salaam en Tanzanie quand il a été attaqué, avait indiqué de son côté la force navale européenne Atalante à Bruxelles.

                        Comment


                        • #13

                          Mardi 4 Janvier 2011 -- Un Algérien de 22 ans a été mis en examen et écroué mardi à Lyon pour tortures et actes de barbarie sur sa compagne, qu'il a frappée et brûlée avec des couverts chauffés à blanc, la soupçonnant d'infidélité, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Terrorisée par ces actes commis fin décembre à Lyon, la jeune femme, également algérienne, n'a toutefois porté plainte que trois jours plus tard après s'être finalement rendue aux urgences. Brûlée aux bras et sur plusieurs parties du corps avec une cuillère et un couteau chauffés sur la cuisinière, la jeune aide-cuisinière de 21 ans s'est vu prescrire 15 jours d'interruption temporaire de travail. L'accusant d'avoir une liaison, son concubin, dont elle a eu deux enfants, l'avait violemment frappée au visage, lui fracturant le nez avant d'entreprendre ces sévices. Il lui avait notamment écrasé son mégot de cigarette sur le front. Interpellé alors qu'il tentait de rentrer chez lui, le jeune homme, sans profession, a reconnu les faits tout en tentant de les minimiser. Le couple vivait en France depuis trois ans.

                          Comment


                          • #14
                            Samia Amine :


                            Mercredi 5 Janvier 2011 -- Le MV Blida, le navire battant pavillon algérien détourné, samedi 1er janvier, par des pirates somaliens a été repéré. Il serait actuellement dans les eaux territoriales somaliennes. C’est ce qu’a indiqué, mercredi 5 janvier, le ministre des Transports, Amar Tou, en marge d’une journée parlementaire sur la sécurité routière, tenue à l’Assemblée populaire nationale (APN). M. Tou a ajouté que ce navire avec ses 27 membres d’équipage a été repéré grâce à un système dénommé «Coss». Pour le moment, les négociations n’ont pas encore été entamées avec les ravisseurs, a précisé le ministre. Ce dernier n’a fourni aucune précision sur le sort des 27 membres d’équipage, dont 17 de nationalité algérienne, retenus sur le navire.

                            Comment


                            • #15
                              Rafik Tadjer :


                              Mercredi 5 Janvier 2011 -- Mohamed Bouaziz est décédé, mardi 4 janvier, des suites de ses blessures, a annoncé ce mercredi sa famille. Ce jeune marchand de légumes, âgé de 26 ans, avait tenté de s’immoler le 17 décembre dernier à Sidi Bouzid, à 200 km au sud-est de Tunis, pour protester contre la confiscation de son chariot par la police locale qui lui reprochait de ne pas disposer des autorisations nécessaires pour exercer comme marchand ambulant. Ce nouveau décès porte à quatre le nombre de personnes qui ont trouvé la mort au cours de ces troubles. Ce geste de désespoir a suscité un élan de solidarité à travers le pays. Depuis maintenant 20 jours, la Tunisie est en proie à des manifestations de chômeurs, soutenus par des organisations syndicales. Le régime du président Ben Ali a accusé l’opposition de manipuler ces manifestations. Le pouvoir tunisien a également reproché aux médias étrangers, notamment à la chaîne Al Jazeera, de couvrir d’une manière partiale les événements. Résultat, depuis quelques jours, le pays est devenu presque fermé à la presse. Les déplacements des journalistes locaux et étrangers sont soumis à de fortes restrictions. Dans les rues, la révolte continue. Mardi, la police tunisienne a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation de centaines d'étudiants à Thala, dans l'ouest du pays. Demain jeudi, plusieurs manifestations de soutien au mouvement tunisien sont prévues en Europe, au Canada, et en Algérie.

                              Comment

                              Unconfigured Ad Widget

                              Collapse
                              Working...
                              X